Tout petit déjà, je suis tombé dans les plantes… Parmi celles-ci, une belle éphémère me faisait signe tous les ans en mai. Ma vieille voisine avait dans son jardin une pivoine arbustive sûrement encore plus vieille qu’elle. Dès que j’ai été grand, j’ai voulu avoir quelques uns de ces précieuses merveilles auprès de moi. 

La petite collection d’une douzaine de pieds a l’honneur d’une plate-bande à eux seuls dédiés. 

Depuis une bonne décennie, je les bichonne, les surveille et les espère… Certaines ne vont fleurir que pendant une petite semaine, moins s’il pleut, il me restait à devenir expert en danse du soleil pour que leur belles robes ne soient pas irrémédiablement tâchées… 

Paeonia 'Hélène Martin' ©JP Allely

Paeonia ‘Hélène Martin’
©JP Allely

La meilleure d’entre elles, vivacité, opulence et floribondité est sans conteste la sublime ‘Hélène Martin’. Cette grande beauté blonde à la floraison particulièrement longue et étalée sur un mois, est du genre étanche à la pluie. Elle a du toupet, vous tient tête et vous dévisage, contrairement à certaines de ses cousines qui regardent tristement leurs chaussettes. 

Son grand cœur pourpré, ses longs pétales couleur tilleul me font fondre… et moi l’impatient, l’homme pressé, je prends plaisir à l’attendre pour nos noces de mai.

Jean-Pierre ALLELY

Son jardin n’est pas ouvert au public mais les hôtes de son gite “La Maison du Majordome”, eux, peuvent en profiter… 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

3 Réponses

  1. Allely

    L’impatience n’est pas vraiment de mise avec les pivoines Minok, mais je suis certain que cette année tu vas en profiter !

    Répondre
  2. Jacques Deleuze

    Oui encore un point commun, ces pivoines que j’ai côtoyées dans mon enfance parisienne et que j’aime malgré leur fugacité, même si ces beautés ne peuvent s’adapter à mon climat méditerranéen. “Hélène Martin” a, dans les couleurs de sa robe, une douceur qui correspond bien au calme que je recherche quand je pars me perdre dans le jardin.

    Répondre
  3. Monik Guilbert

    Sur ses conseils avisés j’en ai acheté une l’an dernier pour sa première floraison elle a été décapité par un coup de vent
    J’attend avec impatience cette année pour la voir fleurir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.