C’est ce rosier qui m’a réconciliée avec le genre Rosa. 

J’aime tout de lui : son port aérien avec ses fleurs posées comme autant de papillons multicolores, ses boutons pointus, ses pétales de soie, ses fleurs changeantes qui vont du chamois au rose cuivré en passant par le rouge.

Certains vous diront qu’il n’est pas parfumé. Cependant, vous chercherez lors d’une belle journée chaude et ensoleillée d’où proviennent ces fragrances poivrées. Inutile de humer les fleurs, se sont les feuilles et les tiges qui embaument. 

D’ailleurs, parlons en des tiges, ne sont-elles pas magnifiques ces jeunes pousses cramoisies ? Et ses épines bien dessinées, ne valent-elles pas un feuillage ?

DES COMPAGNONS DORÉS OU POURPRES

Bon vivant, originaire de Chine, il vit sans se plaindre dans un sol lourd, à tous vents. Déchaussé, puis renversé de multiple fois, je l’ai redressé, réinstallé et … ratiboisé. Il est reparti de plus belle, lançant des pousses vigoureuses couvertes de fleurs comme pour me gratifier de l’avoir ainsi sauvé ?

En compagnie d’un feuillage or au pied ( Choysia ternata ‘Sundance’ ou Leycesteria «’Golden Lanterns’) et sur fond de feuillage pourpre (Sambucus ‘Black Lace’), vous lui donnerez un écrin à sa mesure.

PARFAIT POUR LES DÉBUTANTS !

Je n’ai pas parlé de maladies, ni de soin car rien ne l’a jamais touché : ni Marssonina rosae, ni rouille, ni oïdium, rien de rien.

Cerise sur le gâteau : il est remontant … non, il est extrêmement remontant, de mars à décembre ici. Il n’y a que Rosa ‘Iceberg’ pour lui faire le pendant.

C’est donc un rosier facile à vivre parfait pour les débutants, un sauvageon qui accepte la discipline mais qui sait aussi vivre sa vie sans soins.

Marina Marc

Marina Marc est paysagiste, basée au sud de Toulouse. Vous pouvez la joindre par mail : esquisse.jardin@orange.fr

 

Autres articles à consulter

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

7 Réponses

  1. Maryse

    J’adore ce rosier, j’en ai offert plusieurs à des jardins du midi mais chez moi, en Haute-Savoie et à 800m d’altitude, dans la terre lourde et longue à se ressuyer, je sais qu’il peut geler, mais je crois que je vais finir par l’acheter. Fabien Ducher m’en a bien dissuadé, mais je crois qu’en septembre, à Aiguebelette je vais craquer. Effectivement, ses fleurs ressemblent à des papillons.

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Merci Maryse pour votre message. Vous nous tiendrez au courant s’il vous plait ? Merci et bonne fin de journée.

      Répondre
  2. Catherine D

    je l’ai depuis quelques années, je l’adore ! en plus il remonte sans arrêt…
    Il a résisté au -18 sans protection en 2012

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Moi aussi, je pense que le rosier va arriver dans mon jardin cette année. Pas de place mais on lui en fera !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.