Jusqu’à dimanche, le jardin investit le Carré du Sanglier aux Tuileries. Une 13ème édition pour valoriser encore et encore le bien-vivre et la nature en ville.

Depuis sa toute première édition, le salon place les paysages urbains au cœur des solutions du vivre ensemble. La nature retrouve peu à peu ses lettres de noblesse dans un paysage urbain en constante évolution. Elle colonise façades et toitures d’immeubles, interstices et espaces vides de construction. Nourricier ou d’agrément, le jardin est de plus en plus considéré comme « un havre de paix, un lieu de plaisir et de convivialité dans lequel les cinq sens sont sollicités ».  

À revoir (avec plaisir…), nos articles sur les préparatifs (sous le soleil, s’il vous plait) du stand Horticulture et Jardin de Pierre-Alexandre Risser, interviewé par Fabrice Cholet : ICI  et ICI

Le site de Jardins, jardin

 

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.