Dans son jardin d’Astrée, à Haverskerque, Stéphane Decriem accueille des dizaines et des dizaines d’asters. Ses conseils pour les choisir, les planter et les tailler ces plantes vivaces. 

Hortus Focus. Comment bien planter les asters ?

Stéphane Decriem : Certains asters aiment les sols riches, il ne faut donc pas hésiter à enrichir sa terre en compost si on plante des Aster cordifolius, les asters de Nouvelle-Belgique, les Aster ericoïdes. Les asters de fin de printemps et d’été (Aster tongonensis, A. amellus qu’on appelle aussi la Marguerite de la Saint-Michel) préfèrent, eux, des terres un peu plus sableuses, sèches ; ils ne supportent pas l’humidité. Ces asters doivent être plantés en sol drainant et en situation ensoleillée. Pas de plantation en sol marécageux ou humide en permanence en hiver.

Certains asters peuvent-ils être plantés à mi-ombre ?

Oui, certaines espèces poussent même mieux à mi-ombre comme Aster schreberi, aster à grandes feuilles (A. macrophyllus), Aster à rameaux étoilés (A. divaricatus).

Toutes les espèces sont-elles bien rustiques ?

90% des espèces sont très rustiques. J’ai pu constater, en revanche, que l’aster des Alpes (A. alpinus) est moins rustique au nord. 

Aster amellus ©yulyao

Quand et comment les tailler ?

Pour les grands asters qui mesurent ou dépassent 1,20 m, il faut tailler sévèrement aux alentours de la Fête des mères. Vous prenez une cisaille et coupez deux tiers du feuillage de l’année. Lors de la repousse, la plante sera moins haute, mais ses tiges vont se ramifier et elle sera bien plus forte arrivée à l’automne. Elle affrontera plus facilement le vent et la pluie. D’autres espèces ne se taillent pas comme les Aster frikartii ‘Mönch’ et ‘Flora’s Delight’ car ils ont un port retombant et adoptent pratiquement un port couvre-sol. On ne taille pas non plus les asters à floraison printanière ou estivale (aster des Alpes, A. tongonensis, A. amellus).

Faut-il tuteurer les asters ?

Dans mon jardin, je tuteure les plus grands vers la fin. J’utilise des déchets de taille de bambou ou de miscanthus géants que je noue entre eux avec du raphia ou une petite corde. 

Les asters poussent-ils en pot ?

Oui, mais il ne faut pas oublier de les arroser, de les rempoter chaque année en apportant du compost. 

Le Jardin d’Astrée de Stéphane Decriem, c’est PAR ICI !

Stéphane sera présent à la Fête des plantes de Locon les 23 et 24 mars prochains. 

3 Réponses

  1. STUCKI

    J’ai découvert les asters à la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard. De jolies fleurs dont je ne pourrais plus me passer. Pour ma part, je les taille deux fois, à la fête des mères et des pères.
    Merci à Stéphane et à Hortus Focus pour cet article très intéressant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial