4 conifères bleus ou bleutés originaux

Iryna Zaichenko

Sa spécialité ? Les conifères. Julien Raehm qui produit ses arbres et arbustes dans l’Ain (pépinière Atypique Flore) a sélectionné pour nous 4 conifères bleus originaux.

Le faux cyprès ‘Rimpelaar’

Un tout petit petit conifère puisqu’il ne dépassera pas 60 cm en tout sens après plusieurs années de croissance. Les aiguilles sont si petites qu’on dirait des écailles. Chamaecyparis lawsoniana ‘Rimpelaar’ forme une boule, très dense, compacte. Il est né d’une mutation de branche, vraisemblablement issu du faux cyprès ‘Ellwoodii’ au port colonnaire, qu’on a beaucoup planté il y a une trentaine d’années dans les cimetières. 

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Pourquoi Julien l’a choisi : « Les jeunes pousses sont  bleu vif, presque bleu électrique, avec des reflets bleu azur quand il est baigné de soleil. L’hiver, il est moins chatoyant, mais bien bleu malgré tout. Le feuillage est si dense que s’il pleut, les gouttes d’eau ne sont pas tout de suite évacuées. Elles restent sur les aiguilles et j’aime beaucoup cette particularité. »

Bon à savoir : sa croissance lente oblige à prendre la précaution de le planter dans un endroit régulièrement entretenu. Ne le « noyez » pas dans un massif, les autres plantes prendraient vite le dessus. Il sera bien mis en valeur dans une rocaille avec du paillage ou du gravier au pied. Il peut aussi être à son aise dans un pot (substrat bien drainé), seul ou accompagné de plantes basses et tapissantes.

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Le sapin nain du Colorado ‘Archer’s Dwarf’

Abies concolor a naturellement un feuillage bleuté avec de beaux reflets. On peut voir cette espèce dans des jardins botaniques, des vieux parcs, des grands jardins où il atteint 30 ou 40 m. ‘Archer’s Dwarf’ est une belle obtention, qui adulte atteint maximum 2 m en 15 ans environ. Le port est conique, régulier, un peu comme celui d’un sapin de Noël. 

Pourquoi Julien l’a choisi ? « Il peut être installé même dans des petits jardins, car il ne dépasse pas 2 m de large. Si vous le plantez en pot, il s’adaptera et sera plus petit, c’est tout ; tous les conifères s’adaptent bien à une culture en pot. Par ailleurs, j’aime beaucoup son graphisme. »

Bon à savoir : il faut être patient avant d’avoir des fruits. Parfois, entre 10 et 20 ans… 

Le faux cyprès ‘Wissel’s Saguaro’

Son nom lui vient de sa silhouette qui rappelle un peu les fameux cactus du désert mexicain. C’est une plante ancienne au beau feuillage bleu. Il peut pousser jusqu’à 5 m de haut et ne dépasse pas 2 m de large. Les jeunes pousses sont amusantes. Elles ressemblent à des inflorescences à tiges multiples. En lieu et place de fleurs, apparaît fin avril début mai un beau feuillage bleu clair qui fonce ensuite. 

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Pourquoi Julien l’a choisi : « J’adore son allure ! Et je trouve que c’est un conifère pas assez planté. Il peut en effet se glisser dans tous les jardins, même les petits. Sa silhouette érigée et désordonnée mérite qu’on le plante en isolé pour bien en profiter. Face à ‘Archer’s Dwarf’, les réactions sont très tranchées : on l’aime ou on le déteste ! »

Bon à savoir : il a les mêmes exigences que ‘Rimpelaar’ décrit au début de cet article. Vous pouvez le cultiver en pot. Dans ce cas, adoptez un grand contenant (au minimum 50 cm de largeur et de profondeur) pour ‘Wissel’s Saguaro’. Il reste qu’il se portera mieux planté en pleine terre. 

L’épicéa pleureur

Encore un conifère bleu qui peut être planté dans un jardin pas très grand. Il arbore lui aussi un beau manteau d’aiguilles bleues et son port pleureur ajoute à son charme. Au bout d’une bonne vingtaine d’années, il atteint 5 à 6 m de hauteur pour 2 m de large. Les branches pleureuses sont courtes, lui conférant une silhouette très gracieuse.  

Pourquoi Julien l’a choisi ? « Là encore, c’est la silhouette que me séduit. Et, quand il prend de l’âge, j’aime beaucoup ses petites inflorescences suivies de cônes un peu violacé-rose qui apparaissent au printemps. »

Quelques conseils pour bien vous occuper de vos conifères bleus originaux 

Ces 4 conifères supportent le soleil et résistent plutôt bien à la chaleur et à la sécheresse. 

Si vous les cultivez en pot, il faudra les arroser régulièrement, car les pots chauffent et le substrat sèche. Il faut donc les abreuver s’il fait chaud (deux fois par semaine au-dessus de 30°C), notamment les deux faux cyprès plus sensibles au coup de chaud en pot. Si vous pouvez déplacer les contenants pour les mettre à mi-ombre en été, c’est bien ! 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap