Ma plante préférée ? Pas besoin de chercher ? La rose bien sûr ! Elle fait maintenant partie de ma vie à un point tel que mon entourage se demande si je ne suis pas atteinte de troubles obsessionnels…

Et dire qu’il y a plus de 20 ans, je n’en voulais pas ! J’avais le souvenir de roses aux couleurs plus criardes les unes que les autres, bourrées d’épines et sans aucun parfum.

Et puis, un jour, j’ai eu la chance de croiser au détour d’une fête des plantes, un grand rosiériste qui était précurseur à l’époque avec des roses venues d’outre-Manche. Elles étaient belles à en mourir, très parfumées et dans des teintes toutes douces. Je n’imaginais pas que cette rencontre allait devenir un tournant de ma vie.

Des roses anglaises, je suis passée aux roses anciennes pour ensuite découvrir que parmi les modernes, beaucoup avaient aussi énormément de charme.

Second tournant, seconde rencontre déterminante avec des roses créées à l’autre bout de la planète par le plus génial de tous les hybrideurs. Warren Millington ne pouvait les garder pour lui tout seul !

Warren-Millington

Warren Millington

Ce que femme veut…

Aujourd’hui, plus d’une centaine de ses variétés sont distribuées dans toute l’Europe. Pour me remercier, Warren créa et me dédia LA rose. Si pendant longtemps, j’aurais été incapable de citer ma préférée sans me peiner de laisser toutes les autres de côté, aujourd’hui, je cite d’emblée ‘Isabelle et le Magicien d’Oz’. C’est la plus belle de toutes ! Pas seulement parce qu’elle évoque la pureté avec son côté diaphane, pas seulement parce qu’elle fleurit tout l’été non-stop et plus encore, pas seulement parce que son parfum très frais évoque le printemps mais parce que c’est une rose au grand cœur : l’entièreté de la somme que vous paierez pour l’acquérir ira au Télévie (qui reverse ensuite au FNRS dans sa lutte contre le cancer et la leucémie). Cette rose représente le lien très fort qui m’unit à mon ami, Warren.

 

Roses

Un livre est venu l’an passé révéler au grand public mon addiction déjà rien qu’avec le titre « Roses » (aux éditions Ulmer).

Aujourd’hui, je ne m’imagine plus dans un jardin sans roses. Ce serait comme un repas sans dessert mais là, il s’agit d’une autre addiction…

D’autres roses et de nombreuses histoires de jardin sont à  lire et découvrir sur A little bit of Paradise, le blog d’Isabelle Olikier-Luyten…

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Une réponse

  1. patricia

    Isabelle propage un bien agréable virus et nous sommes nombreux à cause d’elle à avoir un trouble obsessionnel génial. merci à isabelle, warren et daniel pour me faire rêver.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.