Hortus Focus a visité l’arboretum par un beau matin d’avril. Mémento des meilleurs moments !

Petite présentation de l’arboretum de Chèvreloup

L’arboretum national de Chèvreloup est situé à Rocquencourt dans les Yvelines. Jouxtant le parc du château de Versailles, Louis XIV l’acheta en 1699 pour en faire un terrain de chasse.

Sa forme actuelle date de 1927 lorsqu’il devient un arboretum rattaché du Muséum national d’histoire naturelle. Durant la seconde guerre mondiale, il fut transformé en jardins ouvriers pour nourrir les habitants de Versailles. À partir de 1960, l’organisation est complètement revue et les 200 ha de l’arboretum sont découpés en 4 sections.

  • une zone dite géographique (120 ha. La plus importante) : les arbres sont regroupés par origine géographique (Amérique, Asie, Europe…) ; chaque espèce est représentée par un groupe de six sujets ;
  • une zone dite systématique (environ 50 ha) : les arbres sont présentés selon la classification botanique ; ce sont les plantations les plus anciennes et sont ouvertes au public ; 
  • une zone dite horticole, au centre de l’arboretum (environ 25 ha) toutes les variétés horticoles sont sélectionnées artificiellement ;
  • enfin, la pépinière (environ 2 ha), où sont élevés les arbres échangés avec les autres jardins botaniques et arboretums.  

L’arboretum, c’est aujourd’hui 2 500 espèces et variétés d’arbres et 8 000 plantes.  

En savoir plus
Sur le site officiel

Sur le site du MNHN

Sur l’opération « Paroles de jardiniers », les 11 et 12 juin prochains

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.