À Tiffauges, en Vendée, dans son Jardin pédagogique des Basses Aires, Cédric Neau cultive bon nombre de légumes. L’un d’eux, l’arroche, emporte sa faveur.

cédric et karine NeauJ’ai découvert l’arroche (Atriplex hortensis) voilà 15 ans grâce à mon grand-père. C’est peut-être le plus ancien des légumes-feuilles. Il appartient à la famille des Chénopodiacées, on l’appelle aussi “Belle Dame” et c’est un ancêtre des épinards. Cette plante bien particulière se cultive très facilement et donne du volume dans un jardin. Plante annuelle et très rustique, résistante à la chaleur, l’arroche apprécie une situation ensoleillée et un sol pas trop compact. Ses feuilles se consomment crues ou cuites. Récoltez-les au fur et à mesure de la croissance de la plante. Et faites-en du gratin, vous m’en direz des nouvelles !

L’arroche contient des saponines et un colorant, de l’acide oxalique, du mucilage et du carotène, des vitamines A et C et des minéraux comme le magnésium et le fer, le phosphore et le calcium. Sa croissance est rapide et vigoureuse. Ses feuilles vont du vert pâle au jaune, puis passent au fuchsia brillant, or, rouge.

semerecoltemange.canalblog.com

semerecoltemange.canalblog.com

 Elle se ressème très abondamment au printemps et peut être même considérée comme quelque peu envahissante (mais facilement contrôlable). Elle mesure entre 1 et 3 m. et, dernier atout, permet donc de faire de l’ombre à d’autres plantes.

Je ne compte plus les jardiniers auxquels j’ai donné des graines d’arroche, et qui gardent les graines à leur tour…

Le jardin de Cédric se visite sur RDV. Basses-aires-Cedric-Neau7Vous pouvez le contacter sur son SITE

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

2 Réponses

  1. MOUROTTE Pierre

    Bonjour,
    Comment les semez-vous ? J’essaye pour la première fois cette année et j’ai lu qu’il était préférable de poser les graines sur la terre car elles sont photosensibles…
    Merci !

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Bonjour Pierre. Voici la réponse de Cédric Neau : “Je les enfouis légèrement comme les graines de radis, pour avoir un contact avec l’humidité plus long. Je ne savais pas qu’elles étaient photosensibles, bon à essayer… Il est encore tant de faire les semis”.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.