L’hiver est la meilleure saison pour planter les arbres fruitiers au jardin ou en pot. Il existe aujourd’hui de très nombreuses variétés naines qui donnent des fruits de calibre normal. Nos conseils pour les planter et notre sélection de pommiers, poiriers, amandiers, cerisier, pêchers…

 

©inaquim

Envie de cultiver des fruitiers dans un jardin de ville, sur une terrasse et même un balcon ? c’est tout à fait possible ! Pommiers, poiriers, pêchers, cerisiers, abricotiers, poiriers et même amandiers existent en version mini à cultiver en bac ou en grand pot. 

Choix, plantation : les clés de la réussite

  • Choisissez des variétés autofertiles. Sinon, vous devrez planter un autre fruitier pour assurer la pollinisation et donc pouvoir obtenir des fruits.
  • Installez-les à exposition ensoleillée et à l’abri des vents froids. 
  • Donnez-leur un contenant adapté : bacs et pots doivent mesurer au moins 40 à 50 cm de diamètre (idem en profondeur) et être troués au fond pour permettre l’évacuation de l’eau de pluie ou d’arrosage.
  • ©CAUE 76


    Installez au fond du pot une bonne couche de drainage (plusieurs centimètres de gravier, de pouzzolane ou de billes d’argile) avant de verser un bon terreau du commerce ou de réaliser un mélange “maison” de terreau (60%) et de compost (40%). Vous pouvez réduire la part du compost à 30% et ajouter 10% de perlite ou de vermiculite.
  • Si vous avez acheté vos fruitiers à racines nues, n’oubliez pas de praliner les racines. Là encore, on trouve dans le commerce du pralin sous forme de poudre à laquelle il suffit d’ajouter de l’eau. Mais vous pouvez aussi fabriquer votre pralin maison, un mélange de terreau, terre de jardin et eau dont vous enduirez les racines. 
  • Plantez votre arbre SANS enterrer le point de greffe. Ceci pour éviter que la variété greffée n’émette ses propres racines. 
  • Tassez le substrat, les racines doivent bien y “adhérer”. Arrosez.
  • Enfin, paillez le pied ou habillez-le de petites plantes ou de fraisiers.

Un entretien minimum !

  • Arrosage : ne laissez pas le fruitier se dessécher, mais ne le noyez pas non plus. Tout est dans la mesure !
  • À défaut d’un rempotage, pensez à surfacer votre fruitier (on enlève quelques centimètres de substrat et on le remplace par du tout neuf).
  • Faut-il les tailler ? Il faut surtout veiller à ne pas laisser trop de fruits sur la même branche, car leur poids pourrait la briser. Et cela vous permettra d’avoir des plus gros fruits.
  • Donnez-leur de l’engrais.
  • En cas de coup de froid tardif, protégez les parties aériennes avec un voile d’hivernage

 

Abricotier ‘Garden Aprigold’©clematites.net

10 variétés naines autofertiles 

  • Abricotier nain ‘Garden Aprigold’® : gros fruits allongés jaune doré en juillet. Mise à fruits : 2 ans après la plantation. 
  • Amandier ‘Almond Me’ : ce sera le tout premier arbre fruitier à fleurir sur votre terrasse. Floraison en mars – avril (si un gel est annoncé, pensez à protéger votre fruitier nain avec un voile d’hivernage), fruits à récolter en juin, mais il vous faudra attendre septembre pour que l’amande soit sèche et consommable.
  • Cerisier ‘Cherry Me’ : gros fruits à la chair bien parfumée à partir de la mi-juin. Mise à fruits (petite) dès la première année.
  • Pêcher ‘Bonanza’ : floraison printanière rose fuchsia, gros fruits rouges sur fond jaune et à chair bien sucrée, à récolter au mois d’août. Mise à fruits rapide.
  • Pêcher ‘Crimson Bonfire’® : complètement craquant avec sa floraison printanière rose foncé et son feuillage pourpre. Fruits à chair jaune, juteux et bien parfumés, à récolter en août. 
  • Pêcher ‘Bonanza’


    Pêcher ‘Diamond’® : superbe floraison rose foncé et production de gros fruits à chair blanche à déguster en août.
  • Poirier  ‘Garden Gem’® : floraison d’un blanc rosé délicat, fruits charnus à chair fondante. Récolte : fin septembre – début octobre.
  • Poirier ‘Garden Pearl’® : floraison blanche, fruits nombreux, chair toute douce, bien sucrée. Mise à fruits rapide.
  • Pommier ‘Croquella’® : chair croquante et bien parfumée. Fruits rouges à récolter à partir du mois de septembre et à consommer crues ou cuites en compote par exemple. Comptez 2 à 3 ans pour la mise à fruits.
  • Pommier ‘Garden Sun Red’® : pommes jaunes lavées de rouge de fin septembre à fin octobre. Mise à fruits : 2 à 3 ans après la plantation.

Où les trouver ?

 

Lien vers l'Hortus Shop soldes hiver 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.