Cuites à 1200°C, les poteries en grès fabriqués par Isabelle Bazire et Thierry Jeanne dans leur atelier de Lithaire (Manche) peuvent rester dehors à longueur d’année. Pots, vasques, totems, sphères s’intègrent aisément à tous les styles de jardins. 

Oh les belles boules !

  • Rondes et lisses. Ces sphères peuvent délimiter l’entrée d’une partie de jardin ou se poser sur les marches d’un escalier. Balisage ou décoration pure, à vous de choisir.
  • Rondes et végétalisées. Elles sont parfaites pour accueillir des sedums, des sempervivums qui vont la recouvrir peu à peu. Pour avoir un bon résultat, installez les plantes dans un substrat très drainant. D’autant que ces grès vont garder plus l’humidité qu’un pot classique. 

 

 Totems nus ou habillés

Toutes les formes sont possibles, mais elles restent épurées. Elles sont fixées sur des fers à béton. On peut les utiliser en simples éléments de décoration, mais pourquoi ne pas y faire grimper une plante ? Un lierre ou du chèvrefeuille par exemple. 

©Brunhild Jeanne

 

Un pot pour plantes épiphytes

Une plante épiphyte ne vit pas dans le sol, mais sur les arbres (mais ce n’est pas un parasite de l’arbre). Il en existe 30 000 espèces dans le monde parmi lesquelles les orchidées. Généralement, les pots pour orchidées sont troués et en plastique pour permettre le passage de l’air et de la lumière sur leurs racines. Dans ce pot en grès, qui va conserver plus d’humidité qu’un pot en plastique, il suffira d’installer votre orchidée dans un peu de mousse et du bois broyé. 

Les étiquettes

Noyées dans la végétation en été, elles sont bien pratiques en hiver pour repérer l’emplacement des plantes, éviter d’en abimer une d’un coup de fourche-bête si vous souhaitez en installer une autre. Pour écrire sur ces étiquettes, deux solutions : utiliser un crayon gras ou un stylo de décoration pour porcelaine. Si vous utilisez le stylo, passez les étiquettes… au four à 180 °. En les faisant cuire (comme on fait cuire un émail à basse température), l’inscription sera “fixée” une bonne fois pour toutes ! Ces étiquettes sont en vente sur notre boutique.

 

Halte aux limaces !

piège à limaces

©Isabelle Morand

“Une légende urbaine dit que les pièges à bière attirent les limaces des voisins…”, sourit Thierry Jeanne… “J’aimerais qu’on m’explique comment on reconnait les limaces des voisins !”. Isabelle et Thierry fabriquent des pièges à bière équipés d’un couvercle pour protéger les hérissons : “S’ils boivent la bière, les hérissons se prennent des cuites monumentales, ils restent à ronfler sur le dos et deviennent des proies faciles pour les chiens et les renards”. Le piège s’installe en 10 secondes, on enfonce la coupelle à fleur de terre et on pose le couvercle. C’est un excellent moyen de “pacifier” des zones où poussent des plantes dont les limaces sont friandes, notamment les hostas.

 

 

Isabelle Bazire et Thierry Jeanne

Des poteries à découvrir les 10 et 11 mars, lors de la manifestation “Printemps à l’atelier”. Plus d’infos sur ces poteries non gélives, PAR ICI !

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.