Les rhododendrons et azalées, plantes de terre de bruyère, poussent très bien en pot. Plantation et conseils d’entretien avec Virginie de la Sablière, pépiniériste, hybrideuse. Elle veille avec son père, Christian sur la sublime collection du domaine de Boutiguéry, en Bretagne. 

Azalée de Chine ©Gardendata

Hortus Focus : Tous les rhododendrons et azalées sont-ils adaptés à la culture en pot ?

Virginie de la Sablière : Pas tous, certains rhodos notamment ont un développement trop important pour être cultivés en pot, même dans un gros pot. Un rhodo qui va fait 5 m à l’âge adulte ne s’y plaira pas évidemment ! Mais un grand nombre d’espèces s’adapte parfaitement à cette culture. Un pot de 16 L, installé à mi-ombre, peut accueillir sans aucun souci une azalée japonaise qui fleurit en avril. Installée au soleil, une azalée de Chine (Azalea mollis) sera très belle. Du côté des rhodos, les R. yakushimanum et tous les nains se comporteront très bien aussi. De plus, chez ses derniers, vous pouvez trouver des variétés dont les feuillages présentent une belle diversité.  

Comment bien les planter ?

Il y a quelques règles simples à respecter : un pot troué pour laisser s’évacuer l’eau d’arrosage, des billes d’argiles ou des cailloux dans le fond du pot pour un bon drainage et conserver de la fraîcheur pendant les chaleurs de l’été, de la terre de bruyère exclusivement et, si nécessaire, un peu d’engrais universel ou un engrais à base d’algues pour aider au fleurissement, car une plante en pot ne reçoit pas les mêmes nutriments qu’une plante installée en pleine terre. Avant de mettre la plante dans son nouveau pot, laissez tremper la motte quelques minutes dans de l’eau à température ambiante pour bien la réhydrater. 

On dit qu’il faut enlever les fleurs fanées, c’est vrai ?

Non, on peut très bien se passer de “peigner” les arbustes pour les débarrasser de leurs fleurs fanées. Ça ne les empêche ni de pousser ni de refleurir l’année suivante. Éliminez-les seulement pour améliorer l’esthétique de la plante. 

Rhododendron yakushimanum ©Mayerberg

Faut-il rempoter régulièrement ?

Je vous conseille de les rempoter, à l’automne, chaque année ou tous les deux ans dans un pot plus grand. 

Sont-ils sensibles au froid ?

Les azalées japonaises et les rhododendrons sont des plantes très rustiques. Mais, cultivés en pot, il faut protéger le contenant en cas de grand froid. Enveloppez les pots dans du papier bulle par exemple. 

À quelle fréquence faut-il les arroser ?

En pot, l’arrosage doit être régulier. La terre ne doit pas sécher complètement. Il ne faut pas arroser trop non plus. Ce ne sont pas des plantes aquatiques ! 

Plus d’infos sur le Domaine de Boutiguéry, c’est PAR ICI !

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Une réponse

  1. Françoise de Marilles

    J’admire ceux qui cultivent en pot.. Pour ma part, je n’ai pas l’énergie requise pour assurer les changements de pots… Bref, les pauvres plantes auxquelles j’ai infliger la vie en pot ont quasiment ressuscité quand elles ont retrouvé la pleine terre !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial