Vers la boutique d’Hortus Focus

Quelles variétés de figuier choisir ?

variétés de figuier
Isabelle Vauconsant

Unifère, bifère, précoce ou pas, saveur, texture… Ce sont ces critères à prendre en compte pour bien choisir des variétés de figuier. Plus de conseils avec Thierry Demarquet, LE spécialiste français des figuiers. 

Hortus Focus : Quel tout premier critère prendre en compte ?

Thierry Demarquet (Figues du monde) : c’est la précocité. Si vous voulez profiter de figues en Bretagne ou en Normandie, il faut choisir une variété qui donne des fruits tôt en saison. Un critère qui n’est pas à prendre en compte dans des régions plus au sud où le soleil et la chaleur perdurent. À Paris ou en banlieue parisienne, en pot sur un balcon ou planté dans un petit jardin, on peut se permettre d’avoir des variétés un peu moins précoces.

Thierry Demarquet
©Dimitri Kalioris
choisir une variété de figuier
©Trew, C.J

Unifère, bifère… Ça veut dire quoi ?

Les variétés unifères donnent sur les branches de l’année. Elles donnent entre la fin août et jusqu’aux gelées. Les bifères donnent des fruits sur des branches de l’année précédente, elles sont très bien adaptées à une culture au nord, en Bretagne…

La saveur est un autre critère important ? 

Oui, mais là, c’est plus difficile. Les pommes, par exemple, se préservent longtemps. On a le temps de les tester, les déguster. Les figues, c’est impossible ! Elles ne se conservent que quelques jours. Donc, il faut faire confiance à quelqu’un qui les a goûtées, connaît par cœur leur saveur.

Existe t-il de grandes différences de saveurs ?

Ah oui ! Certaines figues n’ont strictement aucun goût et d’autres développement d’incroyables saveurs en bouche. Il faut savoir aussi que la couleur du fruit compte dans le goût. Dans la Bible, on parle de la figue comme d’un fruit de chair et de sang. Le sang a le goût du fer et effectivement, les figues à chair noire ont le goût de fer. On trouve ensuite des fruits à chair blanche, rouge, jaune qui révèlent des saveurs de prune, de fraise. L’éventail des goûts est gigantesque. C’est un monde en soi. Si on a la chance d’avoir un grand terrain, l’idéal est de planter plusieurs figuiers pour bénéficier de cet éventail.

'Gayet' ©Thierry Demarquet
'Gayet' ©Thierry Demarquet
choisir une variété de figuier
©kobkik .

Peut-on aussi choisir un figuier en fonction de la texture de ses fruits ?

Oui, cela compte énormément aussi. Certains fruits recèlent beaucoup de grains, d’autres très peu, une peau toute fine ou très épaisse. Une peau épaisse ne signifie évidemment pas que le fruit est mauvais ! La ‘Panachée’ est excellente mais sa peau est effectivement très épaisse ce qui ne plaît pas à tout le monde. Il faut se plonger dans des ouvrages spécialisés pour tout savoir ou échanger avec un spécialiste qui a tout goûté.

variete de figuier
©Isabelle Morand

Tous les figuiers peuvent-il pousser en pot ?

Non, certaines variétés de figuier ne supportent pas le pot. Ils ne parviennent pas à fructifier. D’autres adorent être un peu à l’étroit et fructifient très bien. Il faut tout de même prévoir un pot de minimum 35 l. Si vous pouvez planter dans un pot de 50 l, c’est mieux. On aura à terme un arbre et une petite production. Je vous conseille ‘Campanière’,  une figue blanche qui peut sécher sur l’arbre. ‘Gayet’ et ‘Narrow’, vertes à l’extérieur, rouges à l’intérieur, ont un goût formidable. J’aime aussi beaucoup la ‘Crozes’, une petite figue noire avec des parfums de prune.

Pourquoi parles-tu d’un arbre de la démesure ?

Il aime beaucoup le soleil, la chaleur et l’eau. Sans ces trois éléments, pas de beau figuier. En revanche, l’eau ne doit pas être stagnante. Vous pouvez voir des figuiers en bord de rivière et même les racines dans l’eau car le courant apporte de l’oxygène aux racines. Moi j’aime particulièrement les figuiers à l’automne : ils jaunissent d’un seul coup. Comme pour nous dire : tu as vu, je suis là !

choisir une variété de figuier
©Isabelle Morand

Tu possèdes une superbe collection de figuiers. Continues-tu à en chercher ?

Oui, car pour moi c’est important de rechercher des variétés encore inconnues, plantées dans des jardins ici et là. Cueillir des fruits sur des branches qui dépassent de propriétés permet de découvrir des trésors parfois. L’année dernière, j’ai écumé le Gers. J’ai trouvé ‘Amarcord’ dans le Lot-et-Garonne. Ces recherches permettent aussi de sauvegarder des variétés de figuier très précoces, productives, ou qui vont résister à des conditions extrêmes.

Tu les nommes ou tu parviens à les identifier ?

Je suis obligé de les nommer pour leur donner une existence. Nous n’avons pas chez nous de conservatoire digne de ce nom pour pouvoir, éventuellement, retrouver le nom de variétés récupérées ici et là dans des villages ou des vergers familiaux. Il existe un magnifique conservatoire à Yalta, en Crimée. On y trouve notamment la figue d’Argenteuil que nous n’avons pas su préserver chez nous.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

variétés de figuier
Share via
Copy link
Powered by Social Snap