Comment cultiver le pâtisson

comment cultiver le pâtisson
Rimma Bondarenko

À semer au chaud ou à repiquer en jeune plant après les dernières gelées, le pâtisson mérite de sortir du buisson. C’est un peu le mal-aimé chez les Cucurbitacées. Dommage, car il peut être consommé différemment à deux stades de maturité…

Semis easy !

Comme toutes les Cucurbitacées, le pâtisson se sème au chaud au printemps. Faites tremper les graines avant de semer. Il faut attendre la fin des dernières gelées avant de repiquer les jeunes plants en pleine terre, dans un sol enrichi en compost. Comme les concombres, les courgettes, les courges, le pâtisson est gourmand. 

Après la mi-mai, semez-les directement en pleine terre, en poquet (3 graines suffisent). À la levée, gardez le plus beau des 3 plants. 

Comment cultiver les pâtissons

Surtout, n’arrosez pas le feuillage. Arrosez au pied pour éviter l’installation de maladies cryptogamiques favorisée par une humidité sur les feuilles.

Paillez les pieds pour conserver de la fraîcheur.

comment cultiver le pâtissons
©Milanika

Quand récolter le pâtisson ?

Quand ils sont jeunes, comme vous le feriez pour des minilégumes. Entre 3 et 5 cm de diamètre, ils sont délicieux crus ou cuits. Le pédoncule est assez dur, utilisez un couteau pour les récolter. Coupez-les en tranches ou en petits morceaux pour les ajouter à une salade. Ou faites-en des pickles. 

À maturité, les pâtissons peuvent devenir assez gros et peser jusqu’à 2 kg. On est loin de la taille et du poids de nombre de courges. Mais récoltés adultes les pâtissons sont plutôt fibreux et se prêtent plus à être farcis. 

Quelque soit le stade de la récolte, pas besoin de les éplucher. Contentez-vous de bien les laver avant de les faire passer en cuisine.

Fiche de culture – Le pâtisson

  • Autres noms : bonnet d’évêque, couronne impériale, artichaut de Jérusalem.
  • Famille : Cucurbitacées.
  • Exposition : ensoleillée.
  • Sol : riche.
  • Arrosage : régulier, au pied absolument.

C’est bon pour la santé !

Légume pauvre en calories.

Riche en potassium, manganèse, vitamines C et B9, antioxydants.

Patisson à déguster
©Milanika

Quelques variétés de pâtissons

Le choix peut aller très vite. L’offre de variétés est, en effet, assez réduite. Elles peuvent toutes être récoltées au stade de mini-légumes. Toutes développent un léger goût de fond d’artichaut.

  • Pâtisson blanc : non-coureuse, chair blanche épaisse. 
  • ‘Patty Pan’ : parfaite pour faire des pickles. Non coureuse.
  • ‘Pâtisson orange’ : non coureuse. Chair jaune foncé. 
  • ‘Pâtisson Verruqueux panaché’ : semi-coureuse, chair couleur crème.
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

comment cultiver le pâtisson
Share via
Copy link
Powered by Social Snap