Tout sur le frangipanier

Yana Tatevosian

Les frangipaniers (Plumeria) se cultivent chez nous en pot, sauf là où il ne gèle jamais ! Ils font de très bonnes plantes d’intérieur, sont faciles à semer et à bouturer. Et ils fleurissent aussi ! Voici de précieux conseils de culture délivrés par Sylvain Teisseire qui produit des frangipaniers dans sa pépinière varoise, le Jardin des Erythrines

Hortus Focus : d’où vient le frangipanier ?

Sylvain Teisseire : C’est un arbuste originaire d’Amérique centrale, du Mexique et du nord de l’Amérique du Sud. Mon épouse, Lorelei, est équatorienne. Quand nous sommes allés en Équateur, nous avons pu voir des Plumeria qui tenaient plus d’arbres que d’arbustes. Ils faisaient 6 à 8 mètres de haut avec des troncs de 40 cm de diamètre. Leur largeur était presque égale ou supérieure à leur hauteur. Des spécimens époustouflants. 

Sylvain Teisseire
©Dimitri Kalioris

En France, ils ne peuvent pas atteindre cette hauteur !

Non, évidemment, mais ils peuvent tout de même mesurer 2 mètres. Et puis, sous nos latitudes, il faut cultiver le frangipanier en pot, à l’exception des régions où il ne gèle jamais, car ce sont des arbustes très frileux. Ils peuvent dépérir à + 5°C. 

Mais peut-on leur faire passer l’été dehors ?

C’est même indispensable. Il faut qu’ils prennent le soleil en été, et rentrer les pots à partir d’octobre ou novembre selon la région.

Comment bien hiverner un frangipanier ?

Il existe deux possibilités. Vous pouvez l’hiverner dans une pièce fraîche, mais hors gel. Il perdra ses feuilles. C’est normal, ne vous inquiétez pas. L’autre solution consiste à l’hiverner dans votre maison ou appartement. Il a alors besoin d’être placé dans une pièce toujours très lumineuse, chauffée à 20°C minimum. Là, il gardera une partie de son feuillage.

©Matthias Rabbione
©Matthias Rabbione

Comment gérer l’arrosage pendant l’hiver ?

Si vous l’hivernez en pièce fraîche, ne l’arrosez pas ! Les arrosages reprendront au printemps, quand vous lui ferez quitter son lieu d’hivernage.

En intérieur, arrosez très peu. La sécheresse induit la floraison. Si vous l’arrosez trop, il va beaucoup pousser, mais ne fleurira pas. Autre conséquence possible : la pourriture des racines. Installez-le dans un pot sans réserve d’eau, sans soucoupe, avec une bonne couche de billes d’argile, un substrat très drainant, fertile, riche en matières organiques.

Faut-il lui donner de l’engrais ?

Je vous le conseille pour aider votre frangipanier à fleurir. À partir du mois de juin et jusqu’au mois de septembre, donnez-lui toutes les 3 semaines un engrais riche en potasse. Ayez la main légère pour ne pas brûler les racines. 

Quand le frangipanier fleurit-il ?

Selon les variétés, les fleurs arrivent à partir de mai, début juin. Plumeria pudica peut fleurir jusqu’en novembre-décembre. Ce sont le froid et le manque de luminosité qui font arrêter la floraison.

Comment fructifie-t-il et peut-on le semer ? 

Il produit des graines dans une espèce de gousse, un peu comme le laurier-rose. Le frangipanier se sème très bien. Il faut juste semer au bon moment et de la bonne façon ! 

  • Mettez les graines dans de l’eau chaude (pas bouillante) pendant toute une nuit. Une façon de les « réveiller » et de les préparer au semis.
  • Placez les graines droites, ne les mettez pas à plat. N’enterrez pas la petite aîle. Quand la graine est fraîche, le taux de réussite du semis est environ de 90%.
  • Et ensuite, armez-vous de patience. Il faut compter entre 7 et 8 ans pour une première floraison.
©Paul Vaisaya
©Paul Vaisaya
©Cynthia Shirk
©Cynthia Shirk

Le frangipanier se bouture-t-il ?

Oui, et c’est une méthode à privilégier si vous voulez avoir des fleurs rapidement, au bout d’un ou deux ans. 

  • En juin-juillet, prélevez des boutures de 20 à 30 cm à l’extrémité des branches.
  • Laissez-les sécher entre une semaine et 10 jours, car si vous les plantez de suite, elles risquent de pourrir. 
  • Posez la bouture sur le substrat, il ne faut surtout pas l’enfoncer complètement. Enfoncez-la d’un demi-centimètre pas plus et, évidemment, ne la recouvrez pas de terreau.

Comment tailler un frangipanier, et est-ce nécessaire ?

C’est un arbuste qui se taille facilement et, d’ailleurs, je le dis toujours aux clients de la pépinière, il ne faut pas avoir peur de le tailler. Vous pouvez ainsi lui donner la forme que vous voulez, et l’aider à se ramifier. On peut tailler quand il fait chaud, à partir de juin-juillet. La plante cicatrisera bien après la taille. À ce moment-là, profitez-en pour faire vos boutures qui, avec la chaleur, s’enracineront plus rapidement. 

©videowok_art
©videowok_art

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

215 Shares 1.2K view
Share via
Copy link