Conseil N°1

Avant de craquer, répondez à ces deux questions :
Où vais-je les planter ?
Sont-elles adaptées à mon jardin ?
N’hésitez pas à prendre l’avis d’autres jardiniers…

Conseil N°2

Pour bien choisir entre godets, conteneurs ou racines nues ?

plantation-godetGodets : la plupart des vivaces sont présentées à la vente sous cette forme et ce à longueur d’année. Leur reprise est généralement bonne et rapide. Achetez plutôt toutefois des godets de 9 cm ou plus.

Conteneurs : avec leur feuillage et leur floraison opulentes, les plantes ainsi présentées sont très tentantes. Mais aussi plus chères ! A privilégier pour un effet immédiat au jardin ou au balcon, pas pour le portefeuille !

Racines nues : méfiez-vous de ce conditionnement assez courant en jardinerie et en hypermarchés. Même les vivaces au meilleur caractère (agapanthe, liatris…) peuvent en souffrir.

Achetez-les plutôt en début de saison. Pas de problème en revanche avec les rhizomes d’iris proposés en été.

Conseil N°3

©I.Morand

©I.Morand

Plantez de référence au printemps : graminées, fougères et les vivaces les moins rustiques. Elle auront du temps pour s’endurcir et passer le premier hiver. Plantez aussi anémones du Japon, romneya (le pavot en arbre), lis des Incas et alstroémères.

Conseil N° 4

©Minerva-Studio

©Minerva-Studio

Si vous débutez, mettez toutes les chances de succès de votre côté. Choissisez des espèces, des variétés qui ont fait leurs preuves.
Ne foncez pas sur les nouveautés.
Et n’achetez pas hors saison… même si c’est tentant !

 

 

 

Photo de Une : Helianthus ‘Capenoch Star’/I.Morand

3 Réponses

  1. armelle

    À mes débuts, j’ai souvent craqué pour des plantes inadaptées pour la taille de mon petit jardin. Mon amie Gisou me dit toujours que je vois la vie en grand. Ça m’apprendra, j’ai dû refaire certains espaces, mais cette fois-ci, réfléchis. Il m’arrive aussi souvent de me promener avec des godets avant de les planter. Le jardin avec moi, c’est comme le tricot. Je fais dix rangs, et j’en défais quatre. Faire et refaire, pour mieux faire 🙂

    Répondre
  2. Nicole

    “sont elles adaptées à mon jardin”, je veux bien, mais “où vais je les mettre” , alors là non ! cette question, c’est le mari qui la pose à sa femme , mais en aucun cas la femme qui achète qui se demande …. et pourtant , en louchant avec convoitise sur un godet, elle sait bien, la dame, qu’elle a 9 chances sur 10 de parcourir 5 ou 6 fois son jardin le godet à la main, pour trouver une place …. mais tant pis, elle achètera quand même !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.