Peut-on prévenir la cloque du pêcher ?

Oui, à condition d’agir avant l’éclosion des bourgeons ! Si le champignon (Taphrina deformans) a le temps de s’installer sur les jeunes feuilles, il sera trop tard. Les feuilles vont passer du vert pâle au rougeâtre, se couvrir d’une poudre blanchâtre, s’enrouler, se déformer et tomber. Cette maladie ne met pas l’arbre ou les récoltes en péril mais elle diminue la vigueur du pêcher.

Que faire ?

Pulvérisez du soufre mouillable sur les jeunes bourgeons (et recommencez 15 jours plus tard si le printemps est très humide). Renouvelez l’opération vers la fin du mois de mai quand les bébés pêches sont déjà là. Ramassez les feuilles atteintes et brûlez-les. Ne les intégrez surtout pas au compost, sous peine de disséminer la maladie.

Une réponse

  1. Isabelle Morand

    Message d’un spécialiste… Il me semble que dans la panoplie du bon jardinier pour lutter contre la cloque, le choix de variété résistante ou tout du moins peu sensible s’impose… ex ‘Grosse Mignonne’…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.