Lorsque l’on a commencé à me parler de géraniums il y a 5 ans, le jardinier débutant que j’étais a de suite pensé à ces plantes flashy que l’on trouve sur les balcons ou les terrasses (qui portent en réalité le nom de Pelargonium). Je ne connaissais pas encore les géraniums vivaces. Et j’étais loin de m’imaginer que j’allais en tomber amoureux. 
 
 

L’indispensable de l’été 

Les géraniums vivaces ont cet avantage de nous accompagner de mai aux gelées, pour peu qu’on pense à planter plusieurs variétés. Car certains ne fleurissent qu’une fois, quand d’autres vont fleurir continuellement ou remonter, jusqu’à octobre. 

Une large palette

Ils ont un autre avantage, celui d’offrir une large palette de couleurs (blanc, rose, violet, bleu…), de feuillages (clairs, sombres, découpés, odorants…) et de s’épanouir à toutes les expositions. Certains sont faits pour l’ombre ou la mi-ombre et d’autres pour le plein soleil. Côté terre, j’ajoute toujours un peu de sable dans ma terre très lourde pour éviter qu’il ne passe l’hiver les pieds dans une terre gorgée d’eau. Je crois qu’il n’aiment pas trop ça.

Un compagnon idéal

Enfin, c’est le compagnon idéal des Reines du jardin. Mariage parfait avec les Roses, dont ils subliment la beauté. J’aime également les marier avec les sauges arbustives, présentes tout l’été. 
 
Vous l’aurez compris, c’est un must have dont je ne pourrais pas me passer !
 
Grégory jardine en Touraine. 
 
 
 

POUR LES FÉES ET LES LUTINS,
DES PLANTES QUI POUSSENT OU DE DÉPLOIENT COMME PAR MAGIE,
UN COFFRET POUR UN JARDIN MERVEILLEUX !

3 Réponses

  1. Béatrice

    Je les adore aussi maintenant, d’ailleurs j’en ai acheté au moins 5 cette année. Il n’y a pas si longtemps, un géranium était une plante de balconnière pour moi aussi….
    Bises et belle soirée

    Répondre
  2. armelle

    Mon premier géranium fut l’incontournable Rozanne.
    Depuis, la liste s’est largement agrandie.
    Je ne pourrais plus me passer de ces vivaces.
    Ce qui m’intéresse maintenant, ce sont les couleurs de leurs feuillages à l’automne.
    Gros bisous Greg.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.