Haaaaaa…. Les Hemerocallis, j’en ai au jardin seulement depuis 4 ans… Mon regret ? Ne pas avoir fait leur connaissance avant ! 

Hemerocallis 'Midnigt Magic' - hémérocalle

Beaucoup vous diront que c’est une fleur criarde et qui ne fleurit pas longtemps… Oubliez ces méchantes langues ? L’hémérocalle, c’est tellement plus que ça…

Son nom vient du grec. “Hemera” signifie beauté et “Kalos”, le jour. Ce qui nous donne au final Beauté d’un jour, car c’est une des particularités de l’hémérocalle : chaque fleur ne dure qu’une journée. On l’appelle aussi Lis d’un jour. Un défaut pour certains qui oublient qu’en contre-partie la plante produit de très nombreuses fleurs. La floraison dure quelques semaines en juin juillet mais quelques espèces et variétés sont remontantes, pour peu cependant que l’on coupe les hampes après floraison. Du coup, elle prend la relève des roses en attendant les floraisons estivales, juste dans un moment qui peut s’avérer creux ! Et pour réussir un jardin fleuri sur une longue période c’est un sacré atout. 

Hemerocallis 'Lydie' - hémérocalle

Pour toutes les envies !

J’aime son feuillage fin et élancé, vert franc, bien plus graçieux que celui d’un iris. Il peut être caduque ou persistant, selon les variétés. Quand à la taille, il y en a pour tous les besoins, de 40 cm à plus de 1,50 m !

Les fleurs, de 2-3cm à plus de 20cm de diamètre, déclinent toutes les couleurs, des crème lumineux, des jaunes et des oranges vif comme la classique H. fulva, en passant par le roses, le violet… jusqu’au pourpre sombre !  Elles sont unies ou bicolores, simples ou doubles…  

Le choix des espèces et variétés est immense et çan c’est un autre avantage : on trouve toujours une hémérocalle à son goût ! Je vous conseille d’allez voir le site de mon ami Guénolé Savina (Hémérocalles de la Pointe) pour vous rendre compte de cette spectaculaire diversité. (Note : je décline toute responsabilité d’une éventuelle addiction naissante suite à la visite de ce site…).

Mes variétés préférées

  • ‘Midnight Magic’ : pourpre sombre (surtout si elle bénéficie d’une ombre légère) au cœur citron.H. : 0,80 m.
  • ‘Cameroons’ : une couleur framboise sublime avec des fleurs de près de 18-20cm de diamètre !
  • ‘Petite Musette’ : un rose saumon très doux, petit gabarit : pas plus de 0,50 m. C’est la première que j’ai choisie d’installer dans mon jardin. 
  • ‘Roswitha’ : une autre “miniature”, 0,40 m, petite fleur double, rose pâle réhaussée au centre de pourpre.
  • ‘Kindly Light’ : elle fait partie des “Spider” de grandes fleurs au pétales plus fins, jaune pâle.
  • Une dernière pour la route : ‘Lydie’, choisie pour son nom évidement ! J’ai été agréablement suprise par son vermillon ultra lumineux, et sa capacité à remonter.

 

Hemerocallis 'Cameroons' -hémérocalle Hemerocallis 'Cameroons" - hémérocalle
Hemerocallis 'Kindly Light' - hémérocalle

Hemerocallis ‘Kindly Light’ – hémérocalle

Hemerocallis - hénérocalle 'Roswhita'

Hemerocallis – héMérocalle ‘Roswhita’

Mes conseils d’entretien

Les exigences des hemerocallis sont assez simples : elles préfèrent les terres fraîches (même lourdes) mais s’adaptent aux terres sèches  (ça peut cependant limiter leur remontance comme dans mon jardin), le plein soleil mais elles tolèrent aussi une mi-ombre douce surtout les coloris sombres. Même si ma Charente Maritime ne me permet pas de le vérifier c’est une plante bien rustique.

Elle n’a pas beaucoup d’ennemies si ce n’est les gastéropodes… J’ai remarqué que ces derniers aiment certaines variétés plus que d’autres…  

Elles peuvent être divisées, tous les 3-4 ans, à l’automne ou au printemps tous les 3-4 ans, mais nombre de variétés n’en ont même pas besoin pour continuer à fleurir toujours plus généreusement. 

Cette plante, dont les Américains sont de grands fans, mérite qu’on lui réserve une bien plus grande place au jardin. Par contre, il faut le savoir, une fois qu’on y a goûté, on verse vite dans l’addiction !  

Vous pouvez suivre Lydie Mailloux sur sa page Facebook mais aussi sur son blog Cagouillesgarden.

 

Autres articles à consulter

2 Réponses

  1. Eeckhout

    bonjour, j’ai tout un parterre plein d’hémérocailles jaunes et oranges. Je ne savais pas qu’il en existait d’une autre couleur. J’irai à la jardinerie en fin de saison pour en acheter d’autres et en même temps je dois diviser les miennes.
    Belle photo ci dessus
    Richard
    B-1090 Jette-Bruxelles

    Répondre
    • Isabelle Morand

      il en existe des rouges, des roses, des frangées, des à cœur plus ou moins vert… Une palette infinie !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.