Pour lutter contre la grisaille et plonger dans une piscine végétale bien chauffée, rien ne vaut la visite des serres du Museum National d’Histoire Naturelle, à Paris !

Voilà 402 ans, très précisément, apparaissait la toute première serre du Jardin, celle qui abrita notamment un pied de café offert à Louis XIV. On lui donna des sœurs au cours du XVIIIè, deux serres en verre et métal, d’un époustouflant modernisme pour l’époque ! La dernière fut construite à la fin du XIXème puis transformée dans les années 1930 pour accueillir l’actuelle serre des forêts tropicales humides.

C’est dans cette grande serre de style Art déco que la visite commence. Une immersion dans la forêt tropicale humide, sous les frondaisons des arbres du voyageur et autres espèces exotiques toutes de grandes feuilles et de lianes vêtues.

 

Deuxième étape dans la serre des déserts et milieux arides, le royaume des plantes succulentes de toutes origines, des déserts andins, mexicains, américains, sud-africains, malgaches, sahariens…

Puis, dans la serre de Nouvelle-Calédonie, c’est l’opportunité pour les métropolitains de se confronter à la flore de cette collectivité sui generis d’Outre-mer. Un petit morceau de France du bout du monde à portée d’yeux.

Et, la quatrième serre ? Celle de l’Histoire des Plantes ? On vous la racontera une autre fois !

 

Informations pratiques
Muséum National d’Histoire naturelle
Grandes serres du Jardin des Plantes
57 Rue Cuvier
75005 Paris

 

À lire également

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.