Les plantes de rocaille ou alpines sont des espèces végétales idéales pour ajouter des couleurs vives et gaies au balcon, sur une terrasse ou au jardin. Ces jardins miniatures sont faciles à créer et à entretenir.

Des mini jardins ludiques

Malgré leur apparence délicate, les plantes alpines –  si elles sont bien choisies – sont très faciles à cultiver et nécessitent vraiment peu d’entretien une fois plantées. Leur petite taille permet d’en cultiver un grand nombre d’espèces différentes dans un même contenant. Graviers et pierres plates peuvent recréer les éboulis, les crevasses et tous les milieux d’où elles sont originaires. En général, même si elles sont appelées alpines, il conviendrait mieux de parler de plantes de montagne.

©Guénolé Savina

Les auges en pierre ou en hypertufa (voir plus loin dans l’article), les bacs en terre cuite,  les bacs en zinc et les éviers, lavabos bacs de douche… ou autres bidets peuvent servir de contenant à ces jardins miniatures. Ils constituent l’habitat idéal pour de nombreuses petites plantes à croissance lente. Mais surtout, ces mini jardins sont amusants à faire et vous pouvez passer des heures à les créer, à choisir les morceaux de roche, les associations minéral-végétal. Un contenant planté de petites alpines colorées peut constituer un point focal dans une partie du jardin également.

The Garden House ©Guénolé Savina

Le choix du contenant

Placé sur un patio ou sur le bord d’une terrasse ou d’une pelouse, un contenant bien planté peut ajouter de la couleur pendant plusieurs mois de l’année. Lorsque vous sélectionnez un bac ou un autre conteneur pour les alpines, assurez-vous qu’ils ont des trous de drainage adéquats à la base. Sinon, percez des trous. Placez toujours le récipient dans sa position finale avant de le remplir, surtout pour les grands modèles. Il deviendra en effet lourd  beaucoup plus lourd et difficile à déplacer une fois rempli de substrat. Et avant de le remplir, soulevez le récipient du sol et posez-le sur des briquettes de terre crue ou des blocs de pierre réguliers, ce qui non seulement améliore l’aspect visuel de l’ensemble, mais permet à l’excès d’eau de s’écouler rapidement.

Le bon substrat

Il doit être drainant. Il existe plusieurs façons de réaliser un mélange équilibré, mais il faut toujours avoir en tête une recette de moite moitié ou des trois tiers. Concrètement, dans mon jardin :

  • Pour les auges en plein soleil qui sècheront plus vite, je mélange 1/3 terreau horticole, 1/3 gravier et 1/3 terre argileuse de jardin.
  • Pour les contenants à mi-ombre, je privilégie le drainage avec un mélange moitié terreau et moitié sable ou pouzzolane.

Lewisia ©Guénolé Savina

Les plantes adaptées à cette rocaille

  • Azorella
  • Dianthus alpinus et formes naines d’œillets
  • Draba 
  • Lewisia
  • Gentiane
  • Phlox mousse (subulata) 
  • Raoulia
  • Saxifrage
  • Sedum
  • Sempervivum 

 

 

Réalisez votre auge en hypertufa

©Guénolé Savina

Vous pouvez recycler vos contenants ou les fabriquer. La rocaille en auge faite “maison”, réalisée en hypertufa, est peu onéreuse. Il s’agit d’un mélange composé de 1/4 de sable à maçonner, 1/4 de ciment, 1/2 tourbe de sphinge. Une fois sec, ce mélange imite assez bien la pierre et se patine très bien avec le temps.

Les anciens éviers émaillés, caisses en plastique à champignons, caisses en polystyrène (utilisées par les poissonniers) recouvertes de grillage à poule, boites en bois de bouteilles de vin… peuvent être recouverts de ce mélange pour leur donner l’aspect d’une auge en pierre. Correctement réalisés, vos contenants en hypertufa dureront de nombreuses années et s’embelliront de mousses et de lichens, comme une roche dans la nature.   

Pour que l’hypertufa adhère correctement, dépolissez la surface des contenants trop nets. Recouvrez à la main le contenant d’une couche de 3 cm de mélange, commencez par la base externe ; modelez et nivelez soigneusement jusqu’à 3 cm du bord. Procédez ensuite de même à l’intérieur du pot et finissez par la bordure. Ne comblez pas les trous de drainage ou repercez-les.  Laissez sécher à l’ombre une semaine minimum avant d’installer la rocaille en auge à son emplacement définitif.

Ajoutez des nains dans l’auge

Pour des bacs plus importants, ajoutez des petits conifères et des arbres nains pour donner du volume et de la persistance à votre rocaille. Vous prendrez vite gout a chercher et découvrir d’autres plantes pour créer des formes et des couleurs contrastantes tout au long de l’année.

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial