Il y a hibiscus et hibiscus, les gélifs et les rustiques, ceux qui fleurissent toute l’année et ceux qui éclatent l’été. Les Hibiscus moscheutos sont encore en fleurs en ce moment. Comment bien les cultiver ? Les explications du pépiniériste, Alain Tan.

Hortus Focus : peux-tu d’abord nous dresser un rapide portrait des différentes espèces ?

Alain Tan ©Isabelle Morand

Alain Tan (pépinière Fleurs du Sud) : ils appartiennent tous à la grande famille des Malvacées. On y trouve notamment les Hibiscus rosa-sinensis, les hibiscus tropicaux, également nommés roses de Chine qui, cultivés en véranda, sont capables de fleurir toute l’année. Les fleurs présentent un pistil très proéminent. On peut les considérer comme des hibiscus d’intérieur, car ils sont gélifs. À – 3°C, vous les perdrez si vous laissez dehors. On connait bien aussi Hibiscus syriacus, qu’on connait aussi sous les nom d’Althea ou mauve en arbre. Ils font des fleurs de 7 à 8 cm, fleurissent tout l’été et perdent leur feuillage en hiver. Et puis, il y a Hibiscus moscheutos, très rustique, capable de résister jusqu’à – 15°C, voire – 20°C quand il est bien installé.

 

Pourquoi l’appelle-t-on l’hibiscus des marais ?

Hibiscus moscheutos est originaire d’Amérique du Nord. Il pousse à l’état naturel dans les zones humides de la Floride jusqu’au Canada. Son aire de répartition est vraiment très grande.

Hibiscus rustique : Hibiscus des marais, Hibiscus moscheutos

©Isabelle Morand

Quelles sont ces particularités ?

On le connait avant tout pour sa floraison très spectaculaire. Les fleurs sont vraiment énormes, elles mesurent environ 25 cm de diamètre. Certaines atteignent 30 cm ! Le développement est également remarquable : certaines variétés peuvent monter jusqu’à 2 m de haut et mesurer 1,50 m de diamètre. C’est une plante qui en impose ! Sa période de croissance est très courte : 3 mois seulement. C’est une herbacée dont toutes les parties aériennes disparaissent en hiver. Pour voir les nouveaux bourgeons apparaître, il faut une dizaine de jours avec des températures nocturnes supérieures à 10°C. Apportez-lui au démarrage un peu de fertilisant ou de fumier bien décomposé. 

Le feuillage est-il toujours vert ?

Non, depuis que deux frères américains, les Fleming, ont travaillé sur l’hybridation et sont parvenus à créer des variétés à feuillage pourpre (une de ces variétés porte d’ailleurs le nom d’un des frères, ‘Robert Fleming’). Il existe aujourd’hui des feuillages pourpres ou cuivrés qui relancent l’intérêt de la plante, avant même sa floraison. 

La palette des couleurs s’est-elle élargie ? 

Oui, grâce à l’hybridation, il existe aujourd’hui des flammés rose et blanc, des rouges clairs et des rouges quasi bordeaux. Il existe aussi des fleurs blanches à centre rouge. Un hybrideur américain s’est fixé pour objectif d’obtenir une fleur bleue. J’y travaille aussi, c’est ma marotte. Je cherche également à créer une fleur jaune. Pour le moment, j’arrive à avoir des boutons floraux jaunes, mais quand la fleur s’ouvre, sa couleur reste crème. C’est très joli aussi, mais l’objectif, c’est le jaune pur ! 

Hibiscus des marais, Hibiscus moscheutos

©Seven75

Quels sont les besoins vitaux des hibiscus des marais ? 

L’arrosage est une nécessité. S’ils sont plantés en terrain frais, ils ont se débrouiller avec un arrosage modéré. La terre argileuse limite aussi le besoin d’apport en eau, le sol retient bien l’eau, c’est une chance. Dans tous les autres types de terrain et en cas de culture en pot, il faudra inonder la plante une à deux fois par semaine. 

Peut-on facilement les cultiver en pot ?

Oui, mais il faut prévoir un contenant de 40 cm en tous sens au minimum. Quand le thermomètre grimpe au mois de juin, je vous conseille de placer le pot dans un cache-pot un peu plus haut et plus large, et d’y laisser en permanence entre 10 et 15 cm d’eau. Laissez le cache-pot sécher une fois par semaine pour tuer les larves de moustique. 

Alain Tan est aussi spécialiste des plantes grimpantes.

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial