Ce légume apprécié des enfants (et des grands) fait partie des plus simples à cultiver ! On le plante, il pousse tout seul, nécessite peu d’arrosage. Cultiver la patate douce, c’est possible en pleine terre, au jardin, ou dans un gros pot sur la terrasse ou le balcon. 

Faut pas tout mélanger ! 

Oui, la patate douce est un tubercule, mais elle n’a rien à voir avec la pomme de terre ! Elle appartient au genre Ipomoea, et c’est une liane qui peut être utilisée en grimpante ou en retombante. Le feuillage de cette Ipomoea batatas est, depuis de quelques années, très utilisé en suspension dans les espaces verts urbains et dans les jardinières sur les balcons. Les feuilles peuvent être vertes, pourpres ou noires ; elles cascadent sur plus de 1 m et mettent bien en valeur les autres fleurs annuelles de ses compositions. La patate douce cultivée a des feuilles vertes. 

patate douce - Hortus Focus

©kazoka30

Patate douce – Fiche de culture

  • Sol : riche.
  • Exposition : au soleil toute ! 
  • Quand la planter : en avril- mai. Mai, c’est plus prudent, car elle a vraiment besoin d’un sol réchauffé pour bien démarrer. 
  • Bien la planter : décomptez la terre sur une quarantaine de centimètres de profondeur. Remettez une dizaine de cm de terre ameublie dans le trou avant d’installer le tubercule. Rebouchez, arrosez. Installez un paillage autour du ou des pieds. 
  • Arrosage : bien arroser ,surtout en début de culture, et si le temps est très sec en été. La patate douce ne doit pas manquer d’eau pour bien se développer. Mais pas d’excès non plus ! 

Cultiver la patate douce en pot

  • Dimensions du pot : 60 cm de large, 50 cm de profondeur au minimum.
  • Matière du pot : peu importe, mais si vous récupérez un contenant en plastique, c’est bien, car ce matériau absorbe et conserve la chaleur dont la patate douce a besoin (installez le pot au soleil). 
  • Substrat : mélange à 50/50 de terreau et de sable. 
  • Arrosage : très régulier, mais sans excès. Paillez pour conserver de la fraîcheur. 
  • Tuteur ou pas tuteur ? Si vous jardinez sur une toute petite surface, guidez la liane sur des tuteurs. Vous profiterez mieux, en plus, du feuillage très décoratif. 

©id-art

Comment la récolter et la conserver

La patate douce se récolte entre 5 mois et demi et 6 mois après sa plantation (donc, vers octobre-novembre). Les tubercules sont bons à récolter quand le feuillage jaunit et commence à flétrir. S’il fait beau, laissez-les 1 ou 2 jours sur le sol au potager avant de les consommer, les transformer ou les stocker.  

Elles se conservent comme les pommes de terre, au frais (10°C), dans du sable, surtout sans humidité. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial