L’oranger amer, connu sous le nom de bigaradier, appartient au genre Citrus et à la grande famille des agrumes. Il est souvent utilisé comme porte-greffe grâce à sa bonne rusticité (- 9 °  C). Mais il a aussi des propriétés médicinales et aromatiques formidables.

Plantes et santé

Citrus aurantium – l’oranger amer ou bigaradier

Sa zone de prédilection en pleine terre se trouve dans les régions méditerranéennes bien sûr. Il y  pousse facilement. Toutefois, vous pouvez le garder en pot afin de l’hiverner lorsque les températures sont trop basses. Il se plaît dans une resserre ou un jardin d’hiver. En pot, alimentez-le mensuellement en apports organiques, car comme tous les agrumes, il est très gourmand. Gardez la terre fraîche, mais jamais mouillée, ne laissez pas d’eau dans la soucoupe, il déteste.

Cultivé depuis plus de 10 siècles en Inde, il est arrivé en Europe au XVIe siècle où il a été écarté progressivement au profit de l’oranger doux (Citrus sinensis). Il a néanmoins gardé une place particulière grâce à l’arôme de ses fruits, fleurs et feuilles. Très tôt, on a reconnu ses propriétés thérapeutiques calmantes et sédatives. 

oranger amer - neroli huile essentielle

©OlgaLarionova

3 huiles essentielles différentes :

  • Petit grain bigarade : l’huile essentielle est obtenue à partir des feuilles de l’arbre.
  • Néroli : l’huile essentielle est obtenue grâce à la distillation des fleurs, les fameuses fleurs d’oranger.
  • Orange amère : l’essence est obtenue par expression à froid des zestes du fruit.
Famille : Rutacées - Type : agrume - arbre.
Origine : Asie du Sud-est,Inde et Chine.
Plantation : printemps, été - Greffage, semis ou bouturage - Hauteur : 3-10 m.
Sol : riche et drainant - Exposition : soleil.
Floraison : fin de printemps - Feuillage : persistant - Récolte : août et septembre.

 

L’oranger amer ou bigaradier

Parties utilisées

 fleurs, feuilles, fruits et écorce de fruit

Propriétés des fleurs et des feuilles

Sédatives et antispasmodiques, on les utilise pour lutter contre la nervosité et l’insomnie chez l’enfant comme chez l’adulte. Les fleurs et feuilles de bigaradier ont aussi une action digestive, calment les crampes d’estomac, les quintes de toux et les maux de tête. Les huiles essentielles ont des vertus pour la peau et les douleurs des crampes.

oranger amer - fleurs - neroli

©HeikeRau

En usage interne

En infusion : 4 à 5 feuilles sèches, ou 5 g de fleurs, ou de boutons floraux pour un mug d’eau frémissante. Laisser infuser 10 à 15 min. Consommer 2 à 3 mugs par jour. Ajouter quelques gouttes d’eau de fleurs d’oranger pour accentuer l’effet calmant.

L’hydrolat ou eau de fleur d’oranger : mélanger une bonne cuillerée à soupe dans un mug de lait tiède avec un sachet de sucre vanillé et déguster une vingtaine de minutes avant d’aller se coucher.

En usage externe

Laisser refroidir l’infusion avant de l’appliquer en compresse sur la peau pour l’adoucir.

Avec un diffuseur aromatique d’huile essentielle de petit grain bigarade ou de néroli, diffuser environ 10 min par jour.

Propriétés de l’écorce du fruit

oranger amer - bigaradier - écorces

©mirzamlk

Digestive et tonique de l’estomac, le zeste de bigarade utilisé en infusion apaise les maux de tête et les nausées. Il améliore la digestion et évite les ballonnements. Stimulant l’appétit, il favorise la prise de poids.

On reconnait au zeste des propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, antifongiques et antivirales, mais aussi calmantes et anxiolytiques.

En usage interne

En décoction : utiliser des zestes pulvérisés et compter une cuillerée à soupe pour un mug. Plonger dans l’eau froide et amener à ébullition pendant 5 min. Filtrer et consommer un mug après le repas.

Utiliser 1 goutte d’huile essentielle d’orange amère diluée dans 4 gouttes d’huile végétale pour masser la zone douloureuse.

 

Côté cuisine

Une douceur sucrée qui fait chaud au cœur avec de l’amande et le produit culinaire phare de l’oranger amer !

Le cigare aux amandes et à la fleur d’oranger

Cigares aux amandes et à la fleur d'oranger

©nobtis

Ingrédients

Pour les cigares

  • 8 feuilles de brick
  • 200 g de poudre d’amande
  • 60 g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 petite pincée de cannelle
  • 30 g de beurre doux
  • 50 à 60 ml d’eau de fleur d’oranger
  • 1 blanc d’œuf
  • 10 cl d’huile neutre

Pour le nappage

  • 2 cuillerées à soupe de miel parfumé
  • 125 ml d’eau de fleur d’oranger

Pour la déco, quelques graines de sésame.

Pour 4 personnes / 2 par convive.
Préparation : 30 min.
Cuisson : 5 min.

Préparation

Faire fondre le beurre doucement sans qu’il roussisse.

Mélanger la poudre d’amande, les deux sucres, la cannelle et le beurre.
Ajouter l’eau de fleur d’oranger et mélanger sans cesse pour obtenir une pâte homogène, mais pas épaisse.

Découper les feuilles de brick en quarts.
Déposer une cuillerée à soupe du mélange sur la feuille de brick.
Plier et rouler les feuilles de brick en forme de cigares : pour cela, replier le coin sur la pâte, puis les bords droit et gauche.
Sceller les bords avec le blanc d’œuf.

Faire chauffer l’huile dans une poêle et faire dorer les cigares de tous les côtés pendant 2 a 3 minutes.

Préparer le sirop
Chauffer à feu mini le miel et l’eau de fleur d’oranger jusqu’à ce qu’ils épaississent un peu.

Lorsque les cigares sont bien dorés, les poser sur du papier absorbant quelques secondes.
Faire griller les graines de sésame quelques minutes.
Poser les cigares sur le plat de service et les napper de sirop tandis qu’ils sont encore chauds.
Saupoudrer de graines de sésame.

Servir tiède ou froid avec un thé à la menthe !

 

 

Dico

  • Antibactérien : substance active contre les bactéries.
  • Antifongique : utilisé dans le traitement des infections par des champignons microscopiques
  • Anti-infectieux : actif contre les infections microbiennes
  • Antispasmodique : utilisé dans le traitement des spasmes musculaires.
  • Antiviral : Substance active contre les virus.
  • Anxiolytique : agissant essentiellement sur l’anxiété et ses composantes somatiques.
  • Digestif : facilite la digestion.
  • Sédatif : substance qui agit contre la douleur, l’anxiété, l’insomnie.
  • Tonique de l’estomac : qui tonifie le muscle stomacal.
 Sources : 
Le guide de la phytothérapie au quotidien - Karine Jacquemard (naturopathe-herbaliste) - Rustica Éditions
"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial