Si vous n’êtes pas une girafe, croisez au large de l’Acacia karroo, que l’on appelle désormais Vachellia karroo. Pourquoi ? Parce que, premièrement, votre langue n’est – sans aucun doute – pas assez grande pour atteindre les feuilles de l’arbre. En second lieu, si vous y parvenez, vous mourrez comme les antilopes koudou… On vous explique tout ! 

Karoo ou kaaroo, késazo ?

Le Karoo est une région semi-désertique d’Afrique du Sud. Du temps des dinosaures, c’était un marécage… Aujourd’hui, seules de rares pluies viennent faire reverdir épisodiquement la région. Il existe un Petit Karoo et un Grand Karoo. Cette région est celle des Bushmens et des tribus Khoïkhoï (traduction “Le pays de la soif”…). C’est aussi le pays d’origine de l’Acacia karroo (on ne sait pas qui a ajouté le second “r”) rattaché par la suite au genre Vachellia. Si vous ne souvenez pas de tous ces noms, retenez-en que l’arbre est appelé le mimosa odorant, et puis voilà.  

Épines, girafes, stress et wifi végétal

L’arbre a évolué pour se défendre contre l’appétit des mammifères herbivores, petits et grands, qui peuplent le Karoo. Il a développé des épines blanches d’une bonne dizaine de centimètres qui découragent les éléphants, mais pas les girafes. En effet, la langue des girafes peut mesurer 50 cm ! Elle peut donc se faufiler jusqu’aux feuilles et si quelque épine venait à la blesser, la girafe s’en moque. Sa bouche est une véritable réserve d’antiseptiques…

Le Vachellia a donc été obligé de trouver d’autres tactiques pour décourager les girafes… 

  • Chaque feuille arrachée par la girafe provoque un stress de l’arbre qui se met à produire du tanin. Les feuilles sont moins savoureuses, la girafe prend ses pattes à son cou (façon de parler !)
  • Le stress ressenti par le Vachellia provoque également la production d’un gaz, composé notamment d’éthylène, qui permet aux autres Vachellia de savoir qu’un troupeau de girafes baguenaude dans les parages (minimum 6 m).
  • Les Vachellia de la zone se mettent alors à produire des tanins et un goût que les girafes n’aiment pas du tout.

Les girafes n’étant pas des andouilles (on peut le supposer), elles ont pigé les manœuvres des Vachellia. Et elles ont appris à se diriger vers des arbres dans le sens contraires des vents… vers des Vachellia pas au courant de leur présence. 

Vachellia

©valentinacalatrava

Girafe

©mrakos

 

Vachellia karroo

©seven75

Peut-on planter l’acacia karroo chez nous ?

Oui, si vous voulez une haie super défensive… et bénéficier d’une merveilleuse floraison estivale, super parfumée. L’arbre supporte les sols calcaires. Le feuillage est semi-caduc. Vous pouvez le cultiver en pleine terre ou en pot (Rusticité : de – 8°C à – 10°C°. Encore faut-il le trouver… Surveillez le site des pépinières Cavatore spécialisées dans les mimosas

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial