Vers la boutique d’Hortus Focus

Lavande, lavandin, quelles différences ?

lavande : lavandin
Mfotophile

On les confond souvent. Pourtant il existe des distinctions à connaître entre lavande et lavandin. Aspect, zones de plantation, utilisations… les différencient. Les deux plantes ont un point commun : leur pouvoir d’attraction sur les insectes pollinisateurs. Laurent Bourgeois (Arom’antique) nous en dit plus. 

Leurs différences

Lavande

Lavande (Lavandula angustifolia)

Elle pousse naturellement en Provence, est capable de croître en 600 et 1800 m d’altitude, comme sur le plateau de Valensole (Alpes-de-Haute-Provence)

La lavande ne présente qu’une seule tige. Le parfum des lavandes est bien plus fin et subtil que celui du lavandin. La lavande est destinée à la parfumerie.

Plante d’altitude, elle résiste moins bien à l’humidité.

Lavandin (Lavandula x intermedia)

C’est un hybride entre une lavande vraie (L. angustifolia) et une lavande aspic (L. latifolia). La lavande aspic, on la rencontre plutôt en plaine et jusqu’à 700 m d’altitude. Elle est moins courante dans la nature que la lavande vraie.

En plaine, dans 9 cas sur 10, on cultive du lavandin.

Le lavandin présente toujours une fourche à 3 épis

Le parfum est très fort

C’est lui qui est utilisé dans l’élaboration des produits ménagers.

Il résiste un peu mieux à l’humidité

Pour faire un beau massif, mieux vaut choisir le lavandin à installer en terrain sec, en plein soleil

champ de lavande en provence
©Nevodka

Lavande et lavandin : leurs points communs

  • Lavandes et lavandin poussent dans des terrains secs, un sol calcaire. Il existe cependant une exception : la lavande papillon (L. stoechas) préfère le sol acide.
  • Les deux attirent bon nombre d’insectes pollinisateurs. En pleine floraison, les plantes bruissent de bourdons, d’abeilles, de papillons. Les fleurs sont exceptionnellement riches en nectar.
  • On les taille deux fois dans l’année. Utilisez une cisaille qui vous permet de tailler tout en donnant une belle forme arrondie au buisson. Taillez les fleurs après la floraison (ne taillez pas le feuillage). L’autre taille s’effectue au mois de mars, un peu plus court pour conserver à la plante un port plus trapu, plus compact. Ces deux tailles sont indispensables pour que la plante ne produise pas trop de gros bois.
  • Au bout d’une dizaine d’années, les lavandes ont formé beaucoup de gros bois ; elles fleurissent moins, et leur aspect n’est plus bien chouette. Replantez-en des nouvelles.
  • Pour les mettre en valeur, Laurent Bourgeois aime marier lavande et lavandin avec des armoises (pour leur beau feuillage) et des romarins (floraisons décalées).
  • On peut faire sécher les fleurs des deux espèces pour parfumer les armoires.
abeille sur lavande
©AnSyvanych
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

lavande : lavandin
Share via
Copy link
Powered by Social Snap