Un cœur-de-Marie jaune et grimpant !

Tom Meaker

On le surnomme le cœur-de-Marie jaune grimpant. Il s’agit d’une plante grimpante, bien rustique, qui peut atteindre 2 m de haut. Dactylicapnos scandens peut être planté partout car il est bien rustique.

Cœurs-de-Marie herbacés et grimpants

Les recherches botaniques évoluent en permanence. Récemment, le genre Dicentra a été séparé en deux. Les Dicentra regroupent aujourd’hui les cœurs-de-Marie herbacés. Dans la nouvelle nomenclature, les grimpants ont été classés dans le genre Dactylicapnos. Tous produisent des petites fleurs en forme de cœur de 2 ou 3 cm, ou pour certains de larmes. Le cœur-de-Marie jaune est d’ailleurs surnommé larmes d’or. Il fleurit en grappes. 

Tu casses ? Il repousse !

Cette plante vivace est originaire des zones forestières montagneuses de l’Himalaya (Népal, Tibet, Bhoutan…) et quand on la voit, elle peut paraître fragile avec ses tiges toutes fines et qui se cassent facilement. Mais cette fragilité n’est qu’apparence, car de nouvelles tiges se forment très rapidement. 

Croissance express

Si vous ne voyez pas les tiges du cœur-de-Marie jaune au printemps, pas de panique. La plante démarre tardivement mais elle se rattrape vitesse V ensuite. En quelques semaines, elle est capable de conquérir une grande surface et de fleurir en abondance depuis le moi de mai jusqu’en fin d’été ou début d’automne.

©Peganum / Flickr
©Peganum / Flickr

Seuls les premiers froids ont raison de lui. Offrez-lui un support à mailles serrées , une barrière ou une haie de Benjes à ombre ou à mi-ombre. Elle se glisse et s’accroche partout grâce à des vrilles. Une plante qui aime sa liberté ! D’ailleurs, si vous l’aidez pas à grimper, elle se transformera en couvre-sol. C’est joli aussi…

Comment multiplier le cœur-de-Marie jaune ?

Le plus simple, c’est de le diviser au printemps. Si vous avez bien repéré son emplacement, divisez le pied avec une bêche et replantez de suite les éclats ou offrez-les. 

Dactylicapnos scandens – cœur-de-Marie jaune- Fiche de culture

  • Famille : Papavéracées.
  • Type : vivace grimpante à feuillage caduc.
  • Exposition : ombre ou mi-ombre.
  • Sol : frais, riche en humus, neutre ou acide.
  • Rusticité : – 16°C.
  • Multiplication : division de la souche conseillée, semis possible.
©Tom Meaker
©Tom Meaker

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

338 Shares 2K views
Share via
Copy link