La terre argileuse n’est pas une calamité ! Il faut simplement apprendre à faire avec ce type de sol, archi-dur en été et super collant en hiver… Des solutions existent pour vous faciliter la culture !

Que planter en terre argileuse ? Pépiniériste dans le Nord de la France, Antoine Breuvart, connait le sujet sur le bout du plantoir. Il en a même fait un livre, récemment sorti aux éditions Ulmer. Grâce à lui, vous allez apprendre que jardiner en terre argileuse, ce n’est pas “Mission Impossible”. Il y a même des avantages à “hériter” de ce genre de sol (l’argile augmente le potentiel de fertilité, favorise l’enracinement car les végétaux y forment de grosses racines bien costaudes…).

Le tout est de savoir comment bien planter et comment bien choisir ses plantes (beaucoup plus nombreuses qu’on ne le croit à aimer ou ne pas être dérangées par cette nature de sol).

Drainage, humus ou compost très décomposé, apport de calcaire, paillis et choix de végétaux bien racinés sont les bases de la réussite. 

Quant aux végétaux qui vont se plaire en terre argileuse, Antoine en a sélectionné une quarantaine. Des valeurs sûres parmi lesquelles vous pouvez piocher en toute confiance !

Antoine Breuvart“Que planter en terre argileuse ?” (Ulmer, 14,95 €)

Pour visiter le site de la pépinière-jardin d’Antoine Breuvart et toutes les infos pratiques, c’est par ICI !

 

 

 

A lire, à voir également

 

La beauté d’une pivoine qui s’ouvre, la fleur préférée d’Olivier Macro photo pour microcosmosUn lys en robe de bal. Par Michèle Manson

DÉCOUVRIR LES BOX JARDIN HORTUS FOCUS

JARDINEZ, MÊME SANS JARDIN !
UNE BOX JARDIN CHAQUE MOIS, À LA MAISON POUR PLANTER OU SEMER, JARDINER, MÊME SANS JARDIN.
LA BOX DES P’TITS JARDINIERS POUR VOS ENFANTS, L’HORTUS BOX POUR LES PLUS GRANDS… OU COMMENT PARTAGER VOTRE PASSION AVEC D’AUTRES !

2 Réponses

  1. armelle

    J’ai une terre argileuse. Au début, je râlais, car trop collante ou trop sèche. J’ai su m’en accommoder, en drainant chaque trou de plantation et en l’allégeant avec du sable et/ou du terreau. Et tout pousse dans souci 🙂
    Le livre d’Antoine m’intéresserait bien pourtant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.