La suite des découvertes botaniques de Juliette, 17 ans ! Elle nous emmène sur les chemins du Ventnor Botanic Garden, sur l’île de Wight, où poussent des plantes du monde entier. 

Ventnor Botanic Garden

Ventnor Botanic Garden. ©JulietteConsigny

Les ostéospermums

osteospermum

Osteospermum ©Juliette Consigny

Originaires d’Afrique du Sud, ils poussent à Wight comme

des champignons !

Ils aiment le climat sec et ensoleillé de l’île. De nombreux hybrides composent une palette de couleurs vives. Les ostéospermums sont en fleurs, ici, tout l’été. J’adore leur look de marguerite ! 

 

Les agapanthes

agapanthe

Agapanthes, Ventnor Botanic Garden. ©JulietteConsigny

L’Agapanthus africanus, je ne savais même que cela existait. J’ai été conquise par sa floraison en boule bleue. Elle peut atteindre 1 mètre de haut ! On en voit partout ici en fleurs, entre juin et septembre. Au toucher, les feuilles qui ressemblent à des rubans se révèlent charnues et denses. On m’a expliqué que les agapanthes sont heureuses de vivre dans un sol neutre, bien drainé et très légèrement humide. Sur Wight, le thermomètre descend rarement en-dessous des 3°C. Le climat leur va donc parfaitement. 

Les hortensias

hortensia

Hortensia. ©JulietteConsigny

L’hortensia est un arbuste très populaire dans les îles britanniques (j’avais l’impression d’être en Bretagne !). Ce sont les explorateurs du XVIIIème qui l’ont rapporté en Angleterre. Aujourd’hui, tous les jardins anglais ont au minimum une espèce d’hortensia chez eux. Mais j’en ai vu aussi en me baladant en plein nature, ils poussent partout… 

Les dahlias

dahlia pompon

Dahlia pompon sur l’île de Wight. ©JulietteConsigny

Les Anglais les portent dans leur cœur. Ils sont originaires d’Amérique Centrale (Mexique et Colombie) et poussent un peu partout sur Wight. Les anciens prennent cette plante très au sérieux et organisent  régulièrement des expositions, des concours. Bien entendu, il y a beaucoup de variétés de dahlias, et chacun peut trouver son bonheur.

Les roses

rose

Rose. ©JulietteConsigny

Last but not least… La fleur reine du jardin anglais, c’est la rose. Elle trône ! 

Mais contrairement aux années 60 et 70 où on cultivait les rosiers les uns à côté des autres dans la même plate-bande, aujourd’hui on la voit surgir au milieu de plantes vivaces. Ca fait quand même moins guindé, plus naturel ! Les voir ainsi plantées m’a furieusement donné envie de me balader dans tous les jardins de cottage…

Juliette Consigny

 

N.B. : Je remercie Jenny Blanthorn qui m’a fait découvrir le jardin botanique !

 

Autres articles à consulter

lauréats de Chantilly, édition automne 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial