Quand on tape “Oxalis” sur un moteur de recherche, on tombe forcément sur des résultats qui commencent par “Comment se débarrasser de…”. Et pourtant ! Ce serait dommage de passer à côté de certaines espèces. Il en existe plus de quatre cents et il y en a forcément une pour vous !

Commençons par le plus désagréable… Dans mon jardin normand, les deux espèces qui poussent très bien, trop bien , sont Oxalis corniculata et Oxalis debilis (l’identification de ce dernier est incertaine). Le premier a des feuilles pourprées et ses fleurs sont jaunes, je limite sa population par simple arrachage avec, si possible, sa racine pivotante.

Oxalis corniculata ©msuturfweeds.net

Le deuxième se multiplie exagérément bien avec ses petites bulbilles qui se ressèment partout et son arrachage est évidemment plus délicat. Je me limite donc à arracher les feuilles pour épuiser le bulbe. C’est une solution pour petite surface, ce qui correspond à mon terrain…

L’oxalyde du Chili

Je me suis donc lancé dans des essais d’espèces différentes. Premier test avec Oxalis adenophylla ou Oxalyde du Chili. Un échec, autant dire que cela commence bien… 

Oxalis adenophylla

On le trouve pourtant facilement. Je l’ai cultivé deux fois en pot avec un substrat très drainant (du type plantes alpines), mais, à chaque fois, les pieds sont morts. Trop d’eau, pas assez d’eau en été ? Problème d’exposition ? Je ne sais pas ! Mais la fleur est tellement belle et le feuillage tellement délicat que je vais forcément tenter sa culture une troisième fois !

Le faux trèfle à quatre feuilles

oxalis deppei

Oxalis deppei ©IsabelleMorand

Mon deuxième test a été nettement plus concluant (et gratifiant) avec Oxalis deppei ou faux trèfle à quatre feuilles.

Je trouve la culture de celui-ci nettement plus facile. Il pousse très, très bien. Oui, oui, vous me voyez venir, mais je vous assure qu’il n’est pas aussi envahissant qu’Oxalis corniculata ou Oxalis debilis ! Ici, c’est plus un problème d’affinités qui s’est posé. Je ne suis pas tombé sous le charme de ses feuilles vertes maculées de pourpre. Peut-être trop grandes à mon goût. Ses fleurs ne sont pourtant pas repoussantes, bien au contraire (un joli rouge). Mais, c’est comme ça, la rencontre ne s’est pas faite ! 

Oxalis versicolor, j’adore !

Quelle beauté, celui-ci, avec son feuillage fin et délicat.

Oxalis versicolor ©buyrareseeds.com

Le bouton floral ressemble à une friandise avec ses pétales tout enroulés. Les fleurs, une fois épanouies, révèlent les pétales blancs avec un liseré rouge. C’est très graphique. Attention cet oxalis est frileux, il n’aime pas l’eau stagnante, donc donnez-lui un substrat drainant.

Mon préféré, le trèfle pourpre

Oxalis triangularis a toutes mes faveurs. Beau et facile de culture. Que demander de plus ! Je l’ai vu la première fois dans un gros pot, sur le côté d’une allée au somptueux jardin du Clos du Coudray. Jean Le Bret m’avait prodigué quelques conseils, mais, n’ayant pas de jardin à l’époque, j’étais reparti sans… Quelques lustres plus tard, je suis tombé sur une potée et évidemment j’ai craqué. 

Oxalis fleurs

fleur d’Oxalis triangularis. ©D.Robert

Voici comment je le cultive depuis 3-4 ans. Trouvant quelques similitudes entre cet oxalis et les pélargoniums, j’ai associé ces deux plantes dans la même jardinière. Le pourpre du feuillage de l’oxalis relève le vert de celui du pélargonium. Mais, pour moi, le point incontournable de cette plante c’est la beauté et la délicatesse de la fleur. La jardinière est placée sur le rebord d’une fenêtre et l’effet à contre-jour est tout simplement merveilleux. Je ne compte plus le temps passé à contempler le feuillage par transparence et, pour peu qu’il ait plu, les gouttelettes qui perlent sur celui-ci. Mon appareil photo n’est jamais loin de moi à cette saison ! Un vrai coup de cœur ! Sa culture ne pose pas de gros problèmes si on le protège du gel l’hiver. Mais comme beaucoup d’oxalis, la rouille vient parfois ajouter de l’orange sur les feuilles. Je retire simplement celles qui sont trop atteintes. Testez-le vous ne serez pas déçu !   

Denis Robert

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

5 Réponses

  1. Béatrice

    Moi aussi, j’en ai semé et j’en mets dans mes jardinières!
    J’aime beaucoup son feuillage pourpre et ses petites fleurs!

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Bonjour Armelle, nous aussi on adore ces petites “bestioles”. Bonne journée dans le froid

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.