Scènes modèles : comment embellir une façade ?

Isabelle Morand

Une façade – petite ou grande – mérite d’être garnie, embellie. On peut planter au pied ou bien y palisser des plantes grimpantes. Voici quelques idées piochées dans nos reportages.

Une longue façade

P1370824-facade-maison---hydrangea-macrophylla-rose---buis---buxus-copie.pdf

Il en faut des plantes pour habiller une si grande façade, comme celle de cette maison angevine.

1-Rosier grimpant : le treillage lui permet de crapahuter jusqu’à 2 ou 4 m de haut. Pour être en harmonie avec les hydrangéas, optez pour une variété dans les mêmes tons : ‘Jasmina’, ‘Pink Cloud’, ‘Dorothy Perkins’, ‘Nahema’, ‘Maria Lisa’…

2-Vigne vierge (Parthenocissus) pour faire flamboyer la façade à l’automne.

3-Arbuste à feuillage persistant pour mettre en valeur le rose pétard des hydrangéas. Choix possible : troène (Ligustrum vulgare ‘Atrovirens’), fusain persistant (Euonymus fortunei)

4 – Hydrangea macrophylla à fleurs rose « moyen » : ‘Hambourg’, ’Belle séduction’, ‘Bouquet rose’, ‘Mousmee’…

5- Hydrangea macrophylla rose soutenu : ‘Kardinal’, ’Dark Angel’, ‘Julisa’, ‘Princess Diana’, ‘Ruby Red’, ‘Merveille sanguine’…

6 – Du buis ou, mieux du Lonicera nitida jamais malade, pour délimiter cette grande plate-bande. Il faut juste prévoir d’intervenir à plusieurs reprises dans l’année si vous aimez la régularité des petites haies.

Habiller un angle

P1360865.-Jardin-du-Presbytère---acer-palmatum-'Corallinum'---erable-du-japon---façade---maison

Photo réalisée au mois de juin dans le Jardin du Presbytère (Cotentin)

1- Hortensia paniculé (H. paniculata). Sa floraison blanche s’harmonisera très bien avec le feuillage de l’érable du Japon. Nous vous recommandons les variétés suivantes : ‘Diamantino’, ‘Le Vasterival’, ‘Limelight’ ou ‘Phantom’.

2-Fleurs des elfes (Epimedium). Parfait pour garnir le pied de l’hydrangéa paniculé et former un beau tapis feuillu. Les petites fleurs sont discrètes. On vous laisse choisir la variété, on n’a pas de préférence, consultez le site et le catalogue des vivaces Delabroye, spécialiste de ces vivaces.

3-Érable du Japon ‘Corallinum’ (Acer palmatum). Une merveille en toute saison ! Rouge-rosé au débourrage, vert un peu marqué de rose en été, écarlate à l’automne. Et des dimensions qui restent raisonnables (au maximum 3 m de haut pour 2 m de large).

4-Rosier arbustif ‘Louise Odier’. Ce rosier ancien (1851), de la famille des Bourbons, aime se rôtir au soleil contre la façade. Il est bien parfumé et remonte bien. H. 1 m /1,2 m.

5- Heuchère dont le feuillage se confond quasiment avec celui de l’érable du Japon à cette époque de l’année. Au choix : ‘Hopscotch’, ‘Red Sea’, ‘Coral Sea’ (pour plus de choix, consulter le site de la Pépinière des Deux Caps.

Faire oublier un abri de jardin

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Photo prise fin avril dans le Jardin de Marie (Cher)

1 – 2 et 3 – Rosiers grimpants. Lâchez-vous sur les grimpants, pas sur les lianes (le bâtiment est un peu trop petit pour eux). Harmonisez la couleur des briques, du mur avec celle des floraisons. Dans notre exemple, évitez le rouge pétard. On vous conseille des tons doux (‘Nahéma’, ‘Ghislaine de Féligondee’, ‘Zéphirine Drouhin’, ‘Blush Noisette’, ‘Sourire d’orchidée’…).

4- Lierre. On ne répétera jamais assez qu’un lierre n’est pas une plante casse-pieds. Un lierre, c’est pratique pour habiller une façade et c’est tout bénef pour la petite faune. Les oiseaux en mangent les fruits, y font parfois des nids. Et c’est toute la végétation qui protège des tas de petites bestioles ! Il existe tellement d’espèces et de variétés qu’on vous conseille de vous plonger dans le site internet lierres.com

5- Spirée : elle forme un petit buisson aux jeunes pousses colorées et au feuillage dont la couleur évolue au fil des saisons. Plusieurs variétés présentent cette caractéristique : ‘Magic Carpet’, ‘Goldflame’, ‘Firelight’, ‘Golden Princess’. En fonction des variétés, la floraison printanière est blanche ou rose.

6 – Myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla). C’est un nuage bleu (ou blanc) au printemps. Le feuillage arbore souvent de belles nuances argentées. Une bonne vivace à installer de préférence à la mi-ombre.

Fenêtres parfumées

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Photo prise en juin dans le jardin du Presbytère (Cotentin)

1-Coquelourde des jardins (Lychnis coronaria ‘Alba’). Vivace ou bisannuelle, elle se plaît en situation ensoleillée, en sol plutôt riche.

2-Sauge candélabre (Salvia candelabrum). Elle fleurit en mai juin (jusqu’à 1,5 m). Les petites fleurs ont une allure d’orchidée, elles sont bicolores bleu violacé – blanc (vous la trouverez notamment sur le catalogue de la pépinière Les Arômes du grès).

3 – Rosier buisson à floraison blanche. On aime beaucoup ‘Pierre Arditi’, ‘Blanc Double de Coubert’, ‘Annapurna’, ‘Waterloo’, ‘William and Catherine’ (pour plus de choix, voir le site Promesse de fleurs).

4-Geranium renardii ‘Stephanie’. Très florifère, feuillage persistant. À planter en sol drainé, frais. Les fleurs printanières sont superbes, veinées de violet. Il peut remonter en septembre.

5-Delphinium. Il va apporter une touche de bleu dans la scène. Variétés possibles : ‘Blue Bird’, ‘’Pacific Summer Skies’ (notre préférée).

6-Aster ‘Monte Cassino’ en devenir ! Au choix également : A. ericoides, A. lateriflorus ‘Chloe’, ‘Snowbank’, ‘Schneekissen’

7-Hémérocalle ‘Julie Newmar’. Une Spider remontante, à grandes fleurs. Couleurs : crème pêche, œil pourpre, gorge verte (Pépinière du Lac des Joncs).

8. Lavande pour apporter parfum et touche de mauve dans cette scène où le blanc prédomine.

9. Autre aster en devenir : ‘Blütenregen’. Floraison automnale abondante en petits capitules bleu lavande. Forme un buisson de 90 cm de hauteur. On en profite depuis la fenêtre.

La façade qui pique !

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Photo prise au printemps chez Bruno Veyrat, dans le Lot-et-Garonne. Voici une partie du jardin de Bruno à admirer à un voire deux mètres de distance…

1 – L’agave panaché. Agave americana ‘Variegata’ joue la super vedette dans ce massif.

2 – Un cactus à épines blanches. Ils sont quelques-uns à arborer ces épines acérées immaculées. Le plus courant ? Sans doute Cylindropuntia tunicata.

3 – Une ribambelle de bébés Agave americana pour entourer sa majesté ‘Variegata’.

4 – Agave univittata. Un bel agave rustique jusqu’à – 15°C en sol bien drainé.

5- Dasylirion (et un autre le long du muret). Cette plante grasse très graphique peut finir par former de courts troncs. Les feuilles sont persistantes. Juste en dessous, une agave pieuvre (Agave bracteosa) originaire de la Sierra Madre au Mexique. Sa particularité ? Des feuilles qui paraissent plus « molles »que chez bon d’autres agaves. On aime bien sa teinte très lumineuse, parfaite en avant de massif.

6- Un gros pépère, Agave americana, semble surveiller tout ce petit monde qui pique !

En faire profiter les autres !

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Photo prise en juillet chez Françoise Dardenne (Le jardin des Miroirs, en Belgique). Tout le monde peut profiter de cette jolie façade très plantée.

1-Une vigne en berceau. Bonne idée que de lui avoir fait faire le tour de la fenêtre ! Si vous décidez d’en planter, optez pour du Chasselas, du Muscat ou des vignes anciennes garanties jamais malades.

2-Roses trémières à qui mieux mieux. Ma maman les surnomme « les curieuses ». Leurs fleurs aiment passer au-dessus des obstacles (les murets notamment) pour, dirait-on, mieux observer les passants. Françoise sème ou laisse se ressemer des trémières rouges ou rose qui se marient bien aux roses blanches au-dessus.

3-Petits ou moyens hostas en pots : je vous conseille d’aller vous promener sur le site de La pépinière des Deux Caps pour trouver les variétés qui conviennent. Perso, j’ai un gros faible pour ‘Funny Mouse’, ‘Baby Booties’, ‘Torchlight’, ‘Diana Remembered’, ‘Cutting Edge’.

4- Pots en grès des Ardennes. Françoise en a toute une collection qui abrite les plantes les plus diverses, y compris des piments et des poivrons.

5-Rosier ‘Chartreuse de Parme’. Il est encore assez jeune, mais ses fleurs doubles dégagent – déjà – un parfum inoubliable…

6. Oxalis. Beaucoup de charme se dégage de cette plante vivace. Mais attention, elle peut être envahissante. Mettez-la dans un pot et enterrez le pot pour contenir son caractère.

7- Pois de senteur vivace ou annuel, à vous de voir !

8- Euphorbe (E. characias). Atout : ça vient bien partout en terrain plutôt sec et drainant. Inconvénient : quand ça se plait, ça se ressème partout. Une vigueur à dompter en arrachant vite les pieds à l’endroit où ça vous embête.

9-Abutilon à fleurs jaunes.

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

194 Shares 2K views
Share via
Copy link