Sur la terrasse, le balcon ou le rebord de la fenêtre, les plantes vivent en pot. Leurs besoins en arrosage ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux des plantes installées en pleine terre. Et quand les congés arrivent, c’est encore plus compliqué ! Nos conseils et astuces. 

Le grand “jeu” de l’été va être de maximiser le bénéfice des arrosages pour les plantes, en limitant l’évaporation due à la chaleur et en conservant l’humidité le plus longtemps possible (c’est pour cela qu’il est préférable d’arroser le soir).

La bonne quantité

©eagle2308

Les besoins en eau diffèrent évidemment en fonction des végétaux. Une lavande, une santoline, un romarin, plantes méditerranéennes, ont des besoins limités. Une plante grasse, même en pot, n’a guère besoin d’être arrosée. En revanche, les pétunias, géraniums de balcon et tous les légumes cultivés en bacs (tomates, poivrons…) sont beaucoup plus soiffards. Les abreuver est indispensable. 

 

Les végétaux ont également de besoins en eau différents selon leur stade de croissance. Vos plantations potagères ont besoin d’eau quand elles fructifient. Sans arrosage, pas de belles récoltes. 

 

Les bonnes méthodes

  • L’arrosoir : indispensable pour un jardin en pots. Arrosez au goulot, directement au pied de la plante. Évitez de mouiller le feuillage, vous éviterez l’apparition de maladies. 
  • Les oyas, pots en argile microporeux à planter dans les pots et jardinières. Ils diffusent lentement l’humidité dans le sol au niveau des racines (lire notre article). 
  • Les systèmes de microarrosage pouvant être déclenchés par un minuteur. Il en existe deux sortes : ceux branchés sur un robinet et fonctionnant à pression élevée. À chacun de choisir le mode de diffusion de l’eau parmi l’ensemble des possibilités disponibles et en fonction des besoins de ses végétaux : tuyaux microporeux, aspersion, goutte à goutte.  Ceux fonctionnant par gravité, à basse pression et directement branchés sur un récupérateur d’eau, un mode d’arrosage fonctionnant avec des goutteurs (il existe des systèmes adaptés aux terrasses et balcons).

    ©P9.storage@canalblog.com

  • Réservées aux bords de fenêtre et plantes d’intérieur, les bulles d’eau. La plante y récupère par capillarité la quantité d’eau dont elle à besoin.
  • Incontournable et complémentaire, le paillage. Pailler le pied des végétaux (broyat, paillettes de lin, tontes de pelouse …) permet d’installer une zone de régulation thermique, de ralentir l’évaporation de l’eau d’arrosage, de la conserver plus longtemps dans le sol et ainsi d’espacer les arrosages.

 

 Nos trucs spécial vacances !

  • Avant de partir, regroupez vos pots dans la zone la plus mi-ombragée de votre terrasse ou balcon. 
  • Si votre terrasse ou votre balcon est très ensoleillé, vous pouvez bricoler une ombrière à vos plantes avec des tuteurs à enfoncer profondément dans les pots et sur lesquels vous attacherez un morceau de canisse (à fixer fermement pour éviter son envol au premier coup de vent). 
  • Avant le jour J, coupez toutes les fleurs ! Un, vous n’en profiterez pas. Deux, elles seront défleuries à votre retour.
  • Si vous avez des astuces perso, n’hésitez pas à nous les communiquer !

 

 

Pensez à commander votre Hortus box enfant ou adulte sur l’Hortus Shop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.