Les narcisses, les tulipes, les crocus, les muscaris c’est bien joli, mais ultra classique ! Alors voici quelques bulbes à floraison printanière à essayer, pour changer. La plupart poussent en pleine terre ou en pot. Et c’est le moment de les planter !

 

Tout petits, tout mimis

ipheion

©ayvengo

L’étoile des Incas (Ipheion uniflorum) : sa floraison est précoce et longue, de fin mars à début mai. Il ne dépasse pas 20 cm, jette de la couleur au printemps dans les rocailles et sur les talus. Nos variétés préférées : ‘White Star’, à fleurs toutes blanches comme son nom l’indique ; plantez les bulbes, entre 6 et 10 cm de profondeur, espacés de 5 cm.’Summerskies’, bleu pâle ; ‘Froyle Mill’, violet pourpré ; ‘Rolf Fiedler’ bleu azur, mais à la rusticité moyenne, – 10°C (les autres variétés supportent – 20°C sans broncher). L’iphéion se plait au jardin comme en pot ou jardinière

 

 

gloire des neiges

©bovalentino

La Gloire des neiges (Chionodoxa) : super joli avec ses fleurs en étoiles bleues à cœur blanc. La plante ne mesure pas plus de 10 à 15 cm de haut, elle se naturalise facilement et finit par former de beaux tapis en fin d’hiver et début de printemps si vous la plantez au pied d’arbustes. Les bulbes font leur effet, plantés en groupe dans des pots ou des jardinières. Nos variétés préférées : C. forbesii ‘Pink Giant’, fleurs rose pâle ; C. luciliae ‘Alba’, fleurs blanches. Plantez à 7 cm de profondeur par groupes de 3 ou 5. 

 

 

 

puschkinie

©a4ndreas

La puschkinie (Puschkinia scilloides ‘Libanotica’) : une floraison en fin d’hiver ou tout début de printemps, en petites étoiles blanches rehaussées d’une fine ligne bleutée. Le bulbe se plante à 5 – 8 centimètres de profondeur et en respectant un espacement d’environ 8 cm. Il se plait au soleil et à mi-ombre dans un sol humifère et drainé. Il va se naturaliser assez rapidement. Plantation possible en pot

 

 

 

 

Fritillaire pintade

Fritillaire pintade ©sandermeertins

Fritillaire pintade, œuf de vanneau (Fritillaria meleagris) : on ne lasse pas de regarder ses fleurs à damiers pourpre et blanc. C’est une “minus” (15 – 20 cm) dans la famille des fritillaires. Elle se naturalise facilement à condition de l’installer en un terrain humide (mais pas détrempé !). Elle fleurit en mars-avril. Une précaution à prendre : à la plantation, inclinez les bulbes pour que l’eau ne pénètre pas dans les écailles. Plantez à 10 cm de profondeur et un espace de 5 cm entre deux bulbes. 

 

 

 

Les moyens

Erythronium 'Pagoda'

Erythronium ‘Pagoda’ ©isabelle-morand

La dent de chien (Erythronium) : originaire des montagnes européennes, de Turquie et de Russie, ce bulbe est super rustique et se naturalise facilement, surtout si vous l’installez sous des arbres ou des arbustes caducs. Il fleurit tôt au printemps, ne dépasse pas 30 – 35 cm et danse élégamment au moindre souffle de vent. Les fleurs ont des pétales pointus ou recourbés suivant les espèces et les variétés. On aime particulièrement l’érythronium ‘Pagoda’ et ses fleurs jaune citron et ‘Lilac Wonder’ aux fleurs… lilas et cœur orange et blanc.

 

 

 

 

 

niveole

©artush

 

 

La nivéole (Leucojum) : on dirait un grand perce-neige (40 – 50 cm), mais que nenni ! Il s’agit bien d’une autre plante. Ses clochettes sont plus dodues et les 6 pétales portent chacun un petit point vert ou jaune. On les voit apparaître dès février – mars et c’est alors un ravissement. Les nivéoles apprécient les terrains frais et supportent les sols argileux. Essayez la variété ‘Gravetye Giant’, à fleurs plus grandes que le type. Plantez-les à 5 cm de profondeur et espacez les bulbes de 10 cm environ.

 

 

 

tulipe cornue

tulipe cornue

La tulipe cornue (Tulipa acuminata). Une tulipe vraiment très originale, unique en son genre, avec ses pétales fins jaunes et rouges. On dirait une flamme de 10 cm de long. Si vous voulez être sûr de la conserver, déterrez les bulbes à l’automne et hivernez-les. Installez-la en sol drainé et à exposition ensoleillée. Vous pouvez aussi la cultiver en pot profond (30 cm environ).

 

 

 

 

Les géants

eremurus

©isabelle-morand

Le lis des steppes ou quenouille de Cléopatre (Eremurus). Ses racines sont impressionnantes, elles forment comme une très grosse étoile de mer. En fonction des variétés, la taille des érémurus varie de 1 m à 3 m. Les hampes florales sont magnifiques en fin de printemps et se marient parfaitement avec les rosiers. Elles peuvent aussi émerger en beauté d’un massif de graminées. Pas de culture en pot pour ces grandes tiges à planter au soleil et dans un sol très bien drainé. Nos espèces et variétés préférées : Eremurus himalaicus, fleurs blanches immaculées, 2 m de haut ; E. robustus : fleurs blanc rosé, jusqu’à 3 m de haut ! ; E. isabellinus ‘Romance’, fleurs rose saumon pâle, entre 1 m et 1,5 m ; E. bungeï, fleurs jaune vif, 1 m environ. 

 

 

 

ail de bulgarie

©martajonin

 

 

L’ail de Bulgarie (Nectaroscordum sep. bulgaricum) : une plante originale qui, une fois installée, sera fidèle pendant de très longues années. Elle développe une grande tige (jusqu’à 1,20 m) et un bouquet retombant de clochettes roses avec une pointe de vert qui se redressent quand la plante produit ses graines. Elle fleurit en fin de printemps, apprécie le plein soleil, mais peut se satisfaire d’une ombre légère. Plantez-en plusieurs, c’est plus joli en groupe. 

 

 

 

 

Fritillaire impériale

Couronne impériale ©lianem

 

La couronne impériale (Fritillaria imperialis) : je ne suis pas très fan de cette plante, je la trouve un peu pataude, mais il faut reconnaître qu’elle fait son effet dans un massif au printemps, en avril-mai. On l’appelait auparavant Larmes de Marie en raison de son bouquet de grosses clochettes pendantes.  Elle peut mesurer jusqu’à 1,20 m. Il faut lui donner obligatoirement une exposition très ensoleillée, un sol sec en été. Même si on n’aime pas trop son look, la couronne impériale a un gros atout pour elle : elle dégage une odeur que détestent les taupes et les rongeurs.

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.