Ses feuilles, qui ressemblent à de gigantesques moules à tarte, peuvent atteindre plus de 2 m et supporter le poids d’un bébé ! Le bassin des nénuphars géants est l’emblème du Jardin de Pamplemousse, à l’île Maurice. 

Pendant l’hiver austral, le spectacle est bien entendu beaucoup moins impressionnant, mais on peut y voir tout de même les jeunes feuilles en forme de cœur et admirer à contre-jour les petites épines qui hérissent le revers de leurs contours. Les fleurs sont évidemment moins nombreuses, mais elles sont là, avec leur cycle de vie immuable : début de floraison au coucher du soleil ; la fleur se referme jusqu’au milieu du lendemain après-midi ; elle s’ouvre à nouveau ; elle disparait le lendemain.

 

Le Victoria amazonica a été observé pour la première fois en 1801, par le botaniste Taddeus Haenke, sur un affluent de l’Amazone, dans des eaux calmes et ensoleillées. Sa culture n’est possible qu’en serre chaude comme celle de Victoria cruziana, l’autre espèce aux feuilles un peu plus “petites”.

Où voir ces nénuphars géants ?

 

Merci à Akher, notre guide au Jardin de Pamplemousse

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial