Aïe, aïe, aïe… On vous a offert pour Noël ou le jour de l’An un calamondin couvert de fruits ! Vous vous êtes extasiés : “Oh, merci merci, quelle bonne idée ! Un agrume dans la maison, c’est formidable”. Vos invités sont partis. Là, ce n’est pas la joie. Que faire pour entretenir ce petit fruitier ? Allez, on va vous aider. Ce n’est pas si compliqué !

oranger d'appartement : Calamondin - Hortus Focus

Calamondin branch with ripe fruits, close up

D’abord que les choses soient claires : ne comptez pas sur lui malgré son surnom d'”oranger d’appartement” pour vous régaler de ses fruits. Ils sont certes comestibles, mais bien, bien amers. Non, son principal atout, c’est de fleurir et fructifier vivre sans aucun souci dans un appartement contrairement à tous les autres agrumes qui se cultivent en pleine terre dans le Midi ou en pot, en serre ou en véranda dans toutes les régions. 

Quand et comment l’arroser ?

Dans nos intérieurs chauffés, il faut évidemment l’arroser, mais sans excès, car, comme les autres agrumes, il déteste avoir les pieds dans l’eau. Pour lui conserver une certaine humidité, mettez des billes d’argile dans sa soucoupe et maintenez-les humides.

En hiver, attendez que le terreau sèche en surface avant d’arroser.

Au printemps et en été, arrosez un peu plus et un peu plus souvent.

Peut-on le sortir en été ?

Oui, bien sûr. Prendre l’air et le soleil lui fera du bien et surtout assurera la fécondation de ses fleurs blanches très odorantes (car le calamondin fleurit en été), gage de production de nombreux fruits l’hiver suivant, de novembre à mars.

oranger d'appartement : Calamondin - Hortus Focus

©bozhdb

Faut-il lui donner de l’engrais ?

Oui, quand l’oranger d’appartement fleurit. Utilisez un engrais spécial agrumes en respectant bien les doses recommandées. 

Est-il nécessaire de le tailler et comment ?

Ce n’est pas obligatoire, mais nécessaire à la conservation de sa silhouette un peu bouboule. Tailler améliore de plus la floraison. 

Quand et comment rempoter l’oranger d’appartement?

Vous pouvez le rempoter tous les deux ou trois ans dans un pot de diamètre légèrement supérieur. Rempotez avant la floraison (au printemps) ou après (en fin d’été). Utilisez un terreau spécial agrumes. Le pot que vous utilisez doit impérativement être percé au fond pour permettre à l’eau d’arrosage de s’écouler. Pour assurer un meilleur drainage, installez dans le fond du pot une bonne couche de billes d’argile ou de graviers ou de pouzzolane. 

©porpeller

 

Quels sont ses ennemis : les soins

Les cochenilles ! Une plaie qui affaiblit l’arbuste et peut même signer sa fin.

Dès leur apparition, commencez par ôter les bestioles à l’aide d’un chiffon imbibé de bière ou d’eau savonneuse.

Si les cochenilles ont colonisé des branches entières, coupez les branches et brûlez-les (ne les jetez pas au compost). 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial