Ses jeunes frondes rouges sont magnifiques, surtout quand le soleil vient les caresser. C’est une très belle fougère à feuillage persistant et qui se reproduit facilement.

Agustin Coello-Vera a installé un pied de la Woodwardia unigemmata dans son JAF (Jungle-Arboretum-Fouillis). Quelques années plus, il est à la tête d’une colonie d’une dizaine d’exemplaires de cette fougère spectaculaire (voir notre vidéo).

Venue d’Asie

Elle pousse à l’état naturel dans les montagnes de l’Est asiatique, entre 1200 et 1500 m. Elle appartient à la famille des Blechnaceae qui compte 250 espèces de fougères réparties un peu partout dans le monde. Le genre Woodwardia a été ainsi nommé en hommage au botaniste anglais Thomas Jenkinson Woodward (1745 – 1820). 

©cheri-micheletti

Comme t’es belle, toi !

Ce sont les mots qu’on a envie de lui glisser le nez dans les frondes ! C’est qu’elle est diablement séduisante cette Woodwardia avec ses jeunes frondes rouges qui, adultes, passent au vert (luisant, sans mauvais jeu de mots !). Son port retombant en fait une belle presque alanguie. Et son allure exotique apporte un plus au jardin. 

Comment la cultiver  ?

  • Sol : riche, frais, plutôt humide, acide ou légèrement calcaire.
  • Expo : ombre ou mi-ombre. Pour profiter de la couleur rouge de ses jeunes frondes, il faut qu’elle bénéficie de quelques heures de soleil le matin.
  • Faut-il la protéger en hiver ? Tout dépend du climat de votre région. Sachez qu’elle n’aime pas les très grandes gelées et, surtout, le vent froid. N’hésitez pas à pailler son pied avec des feuilles mortes.
  • Peut – on la multiplier facilement ? Laissez-la faire ! Au revers de ses frondes, vous pourrez observer des bulbilles. Quand la fronde touche le sol, les bulbilles “s’ancrent” et donnent naissance à une nouvelle plante. Si vous souhaitez l’installer ailleurs dans votre jardin, il ne vous reste plus qu’à sectionner la fronde d’origine et à déplacer le bébé fougère !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.