Envie de changer de décor tous les ans ? Envie de planquer un truc moche ? Cobées, ipomées, haricot d’Espagne… ces grimpantes annuelles poussent à vitesse V, fleurissent généreusement, avant de tirer leur révérence aux premières gelées. Passage en revue et mode d’emploi.

©shadow_hawk

Capucine… et en plus, elle se mange !

(Tropaeolum majus)

Ses grosses graines se sèment facilement (les enfants adorent s’en occuper…). Une fois germées, plus rien n’arrête les capucines, sauf un coup de sécheresse et encore. Les tiges s’accrochent, crapahutent partout et une fleur en cache une autre. Autre atout : elle attire des colonies de pucerons qui, du coup, iront moins se balader sur vos plantations de légumes, vos rosiers ou vos arbres fruitiers. Une vraie plante-piège pour ces affreux jojos. Enfin, les boutons floraux confits dans le vinaigre remplacent sans problème les câpres ! Les fleurs peuvent décorer les plats ou agrémenter les salades (et les mayos pour les gourmands !!). 

Nos variétés préférées : la capucine type est orange et on peut s’en satisfaire, elle égaye le jardin ou le bord des potagers. Mais il existe des variétés intéressantes : ‘Yeti’ (fleurs blanches), ‘Banana Split’ (jaune taché d’orange), ‘Red Wonder’ (rouge), ‘Abricot Gleam’ (abricot)…

Quand et comment les semer ? Directement en place, en pleine terre en avril ou mai. La culture en pot est possible, mais la capucine s’y sentira moins à l’aise et fleurira moins. 

©ncristian

Ipomée, la belle éphémère

(Ipomoea scandens)

Un bonheur renouvelé du matin… à la fin de journée. Chaque fleur ne vit qu’une journée, mais la floraison ininterrompue fait oublier ce léger désagrément. Elles fleurissent de juin-juillet (tout dépend de la date du semis et des conditions météo) jusqu’aux gelées. Certaines variétés offrent des corolles translucides. Quand la lumière joue avec les pétales, sacré spectacle ! En quelques semaines, les ipomées sont capables de couvrir un grillage super moche. Pensez à les arroser s’il fait très sec.

Nos variétés préférées : ‘Flying Saucers’ (trompettes blanches à rayures bleues), ‘Scarlet O’Hara’ (rouge pétard), ‘Light Blue Star’ ( trompette bleu clair, rayures violettes), ‘Grandpa Ott’ (bleu foncé et rayures rouges en forme d’étoile), ‘Milky Way’ (grandes fleurs blanches, veinées de violet).

Quand et comment les semer ? Directement en pleine terre ou en pot dès le début du mois de mai. Végétation très, très rapide. 

habari1

La plume d’Indien

(Mina lobata)

Une grimpante annuelle moins connue, mais vraiment très sympa. Elle est capable de vite coloniser un support (grillage, treillage) ou de se mélanger à du jasmin par exemple. Les grappes qui surgissent rendent son nom vernaculaire très explicite. On aime aussi beaucoup sa couleur éclatante en boutons et les fleurs qui passent au jaune dès qu’elles s’épanouissent. 

Seule cette espèce est disponible.

Quand et comment les semer, les planter ? Démarrage au chaud, à la maison, en godet individuel. Vous pouvez les démarrer fin janvier – début février. À repiquer mi-mai au jardin ou plus tôt dans les régions à climat doux. Culture possible en pot, le développement sera moins important, mais elle fleurira bien. 

 

©pancrace_bessa01

Cobée, moins généreuse, mais si jolie

(Cobea scandens)

Ses fleurs sont rigolotes et insolites : on dirait une tasse et sa sous-tasse. Cette plante originaire du Mexique est capable de grimper jusqu’à 5 m et de s’étaler tout autant si elle bénéficie de chaleur et de soleil. La floraison, moins généreuse que chez d’autres annuelles grimpantes, dure de juillet – août à octobre. 

Les variétés disponibles  : ‘Alba’ (fleurs blanches virant au crème), ‘Purple’ (fleurs blanc-verdâtre devenant pourpre).

Quand et comment les semer, les planter ? Démarrage au chaud à la maison, en godet individuel. Ou semis en place, d’avril au mois de juin. Culture en pot possible, mais, évidemment, le développement sera moins important. 

 

 

©wwing

Haricot d’Espagne, décoratif et comestible

(Phaseolus coccineus)

Il grimpe, mais ne s’étale pas beaucoup, comme les haricots grimpants traditionnels. Il est donc tout indiqué pour garnir un pilier, le flanc d’une arche. Les grappes de fleurs se voient de loin ; elles sont suivies de gousses comestibles. Le haricot d’Espagne a besoin du plein soleil pour bien se développer et fleurir généreusement de mi-juin à mi-août. Récupérez les graines pour les ressemer l’année suivante (capacité germinative de 3 ans). 

Nos variétés préférées : ‘Lady Di’ (fleurs rouge écarlate), ‘Orteil de prêcheur’ (fleurs blanches), ‘Goliath’ (fleurs blanches et rouges), 

Quand et comment les semer, les planter ? Directement en place mi-mai ou démarrage en godet individuel au chaud à partir de fin janvier. Évitez de les cultiver en pot, ils supportent mal les oublis d’arrosage. 

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.