Depuis le 1er Mai, les riverains de l’hôtel Yooma, dans le quartier Beaugrenelle à Paris, peuvent cultiver l’une des 250 parcelles potagères installées sur le toit de l’hôtel. 

Après Bruxelles et Issy-Les-Moulineaux, Peas&Love pose ses valises potagères dans la capitale. Cette organisation créée par Jean-Patrick Scheepers a pour but d’accompagner les communautés urbaines dans une nouvelle expérience agroécologique. Elle installe, dans les grandes villes, des potagers urbains accessibles à tous pour une location de moins de 9 € par semaine. 

©Dimitri Kalioris

Un travail très technique 

Pour réaliser ce projet, Jean-Patrick Scheepers, et toute son équipe ont dû marier envie de nature et nécessités technologiques. En effet, pas facile d’installer un potager urbain sur un toit entre les problèmes de poids, d’autorisations, les contraintes architecturales…

Les plantations sont alimentées en eau dans un écosystème équilibré évidemment sans pesticide ni herbicide et bénéficient d’une nutrition organique par un système de fertigation professionnelle (technique agricole consistant à appliquer des éléments fertilisants solubles dans l’eau par l’intermédiaire d’un système d’irrigation). 

 

Récoltes prévues : 9 tonnes par an !

Sur une surface de 1000 m2, ce ne sont pas moins de 250 parcelles individuelles qui ont été installées. Chaque parcelle de 3 m2 produit environ 30 kg de nourriture. Au total, ce sont donc 9 tonnes de fruits et de légumes qui seront récoltées chaque année sur le toit de l’hôtel Yooma ! Radis, fraises, salades, tomates, groseilles, fleurs comestibles et herbes aromatiques… Tout ce petit monde pousse dans 71 emplacements de plantations, répartis en 5 zones de cultures sur chaque parcelle.

Les parcelles sont entretenues par un « community farmer », Arno Faive : “On a réussi à trouver une solution à la fois économique et écologique qui répond aux exigences et envies des clients”.  Des clients consommateurs qui viennent récolter leurs produits une à deux fois par semaine d’avril à octobre et environ toutes les deux semaines le reste de l’année. 

C’est la première étape de ce projet d’agriculture urbaine qui proposera bientôt différentes activités (ateliers de cuisine, démarches de sensibilisation au bien manger, découverte de nouveaux produits comme les algues et les insectes, création et entretien de mini-potagers pour balcon ou jardin…)

©Dimitri Kalioris

Des emplois à la clé 

« Ces projets sont porteurs d’emplois : environ 35 devraient être créés en 4 ans »  selon  Pénélope Komites, adjointe à la mairie de Paris, responsable des espaces verts, qui a assisté à l’inauguration du potager. Les ateliers quant à aux vont permettre également de transmettre des connaissances précieuses aux consommateurs et à ceux qui souhaitent participer au projet. Autre objectif : convaincre les copropriétés qui disposent de toits aménageables de se lancer aussi dans l’installation de potagers urbains. 

Pour en savoir plus sur Peas&Love, c’est PAR ICI ! 

Si le potager du Yooma (51, quai de Grenelle, 75015 Paris) vous intéresse, contactez Arno Faive au 06 01 75 65 72. 

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.