En pleine mutation urbaine, la Cité internationale universitaire de Paris ne cesse de s’ouvrir à de nouvelles expériences. Jusqu’au 4 novembre, elle accueille des jardins éphémères dans le cadre de son Festival “Jardins du monde en mouvement”.

 

 

Le jury du concours a sélectionné 5 lauréats parmi les 38 projets présentés. Chaque gagnant a remporté 8000 € et la possibilité de réaliser son projet devant les pavillons internationaux. À travers ce festival, soutenu par le mécénat de la Caisse des Dépôts, la Cité offre à ces jeunes talents une opportunité de s’approprier un espace paysager, et de le doter d’un projet créatif, original et engagé. 

Les créateurs ont conçu ces jardins pour que les visiteurs soient amenés à appréhender ce contexte de dialogue entre architecture et paysage, tout en étant sensibilisés aux enjeux du développement durable. Matériaux biosourcés, récupération des eaux pluviales, niches écologiques, partage des ressources et comportement écoresponsable sont au centre de chaque jardin. 

Du Japon au Brésil, en passant par les maisons de l’Asie du Sud-Est et de Monaco et de l’Inde, ces 5 jardins ouvrent le dialogue avec les architectures emblématiques des 40 maisons de la Cité Internationale de Paris en valorisant l’identité culturelle de chaque maison.  

Voyages, Voyages

 Jardin en suspens” (Maison du Japon)

Créé par Céline Baumann, paysagiste DPLG et designer d’espace, ce décor floral puise ses racines dans les techniques végétales traditionnelles. Les kokedamas, composés de végétaux de taille et aspect variables, sont suspendus à des hauteurs différentes en fonction de l’architecture des plantations.  Certains ont des silhouettes tordues, privilégiant une esthétique non conforme. 

 

 

Plan(t) libre ou les racines de l’espace-temps (Maison du Brésil)

C’est à Cendrine Lassalle que l’on doit la définition du « plan libre » comme l’un des principes d’une architecture moderne.  Ce plan(t) repose sur des poteaux qui libèrent la distribution de la lumière et de l’espace de la contrainte des murs porteurs. Entre gravité et altération du temps, cette œuvre joue en elle-même avec la relativité concernant la liberté de chaque chose … 

Voyage méditerranéen (Maison de Monaco)

Johanna Bonella et Abel Flosi, paysagistes DPLG, racontent avec leur jardin une expérience sensible qui remet en question l’impact de l’Homme sur son environnement. Le maintien de l’écosystème méditerranéen dépend de la préservation des ressources marines. Sinon, les bancs de poissons ne seront bientôt plus qu’un mirage… 

 

 

 

 Le virus de sel (Maison de l’Asie du Sud et de l’Est)

Agnès Balaran et Elodie Bétard, paysagistes, racontent l’histoire du Vietnam, touché par un phénomène inconnu né du réchauffement climatique : l’intrusion d’eau salée dans les terres arables du delta du Mékong. Le sel se propage alors partout, et brûle les champs de riz… Ce jardin offre un aperçu de la palette végétale du futur lorsque les rizières du Mékong auront disparu.

Les 7 totems des Logs (Maison de l’Inde)

Créée par l’architecte Victor Yvin, cette œuvre représente 7 totems dressés par un peuple minuscule et mystérieux, en l’honneur des forces silencieuses de la nature. Chaque totem bâti par les Logs est construit pour révéler une force présente autour de la Maison de l’Inde, c’est-à-dire : le ciel, le vent, le soleil, la pluie, le végétal, l’oiseau et l’insecte. Au pied de chaque totem, pousse également le cosmos rouge, qui s’avère être la fleur sacrée des Logs.

Informations pratiques

  • Cité Internationale Universitaire de Paris : 17 boulevard Jourdan, 75014, Paris. RER B, T3a : arrêt cité universitaire. Métro 4 : porte d’Orléans
  • Jusqu’au 4 novembre. Ouverture de 8 h à 22 h.
  • Visites guidées : dimanche 16 septembre ( Journées du patrimoine) ; dimanche 23 septembre ( Fête des jardins) ; dimanche 30 septembre ( Jardins ouverts en Île-de-France).
Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.