Par Catherine Delhom. Les chiffres sont affolants : en vingt ans, deux tiers des hérissons ont disparu en France. Victimes des voitures et des pesticides. Selon certaines associations, l’espèce vieille de 60 millions d’années pourrait être quasi éteinte en 2025. À chacun de tout faire pour leur rendre notre jardin accueillant. Car le hérisson ne se contente pas d’être un animal “mignon”, c’est aussi un pilier de la biodiversité et l’allié précieux des jardiniers. 

Mon premier il y a longtemps a fini mangé par les voisins.
Mon second a été empoisonné.
J’ai cramé mon troisième (il y a prescription).
Qui suis-je ? Un hérisson , voyons…

Que faire si vous trouvez un ou des hérissons ?

Il y a plusieurs années, en automne, j’ai trouvé 3 tout petits hérissons. Ils tournaient comme des fous, au soleil, sur la route près de chez moi. Cela m’a paru anormal, je les ai donc récupérés, ramenés chez moi avant de chercher quoi faire en surfant sur internet. Je suis tombée sur le site du Sanctuaire des hérissons, dans le nord de la France. À tout hasard, j’ai laissé un message, et à 23h, j’avais une réponse par mail… Bravo !

À cette occasion, j’ai appris que l’on pouvait intervenir uniquement s’il s’agissait d’animaux en détresse. Si ce n’est pas le cas, laissez-les tranquilles. Si vous ne respectez pas cette obligation légale, vous pouvez être condamnés à payer une amende de 15 000 €. 

©toxitz

De mon côté, je savais qu’ils aimaient les croquettes pour chats, je leur en ai donc donné. Ils ont passé l’hiver au chaud, dans un grand poulailler. Ils ont grossi, et je leur ai rendu leur liberté au printemps. Je n’avais pas vu un petit 4e, trop tard pour lui, hélas…

Depuis, il y a en permanence, au fond de mon jardin, une cagette retournée avec plein de branchages dessus.  Je sais qu’ils sont là, dans ce coin du jardin surtout l’été, quand tout est sec. Je les entends (oui, ça fait un peu de bruit un hérisson) et il m’arrive de les voir. Comme ce très gros, très clair qui est passé une nuit en courant, très décidé, vers la gamelle. C’est là que j’ai appris que les hérissons éclaircissent en vieillissant. Comme nous ! 

Ils peuvent vivre une dizaine d’années (si tout va bien), faire des bébés, manger des parasites, des vers et des gluants. Mais si nous ne les aidons pas, si nous ne les protégeons pas, leur espérance de vie ne dépasse guère 2 ans…

Et maintenant, la parole est à la bestiole !

– Je fréquente un coin de jardin bien sauvage que mon humain préféré a laissé, notamment sous les haies. Quand il y a des feuilles, des bouts de bois, j’y fais un de mes nids.
– Je cherche de l’eau bien propre, car je dois boire, été comme hiver (j’aime bien les plats en pyrex, ça ne bascule pas et je ne risque pas de me noyer). Je ne bois pas de lait de vache qui me rend malade. De l’eau, et uniquement de l’eau. 

– Mes humains à moi font attention en passant la débroussailleuse, car je déteste avoir le nez coupé ou me faire scalper.
– Je ne sors qu’à la nuit bien noire, car je ne veux pas rencontrer de mouches (je ne vous raconte pas ce que peuvent me faire des asticots, ça vous ferait vomir).

– Je suis discret même la nuit. Mes yeux ne sont pas lumineux comme ceux des renards ou de lapins et des chevreuils.
– Je ne sors de jour que quand je suis malade ou blessé, ou que je vais très mal, mais ma maman me l’interdit !
– Quand j’ai plein de tiques, elles me rendent malade moi aussi. J’aime bien qu’on me les enlève avec un tire-tique. Je ne sais pas le faire tout seul !

©creativenature_nl

– Je ne peux fréquenter qu’un humain qui n’utilise pas d’anti-limaces : même les granules bleus bio me tuent ! C’est normal, j’adore les limaces, et quand je les mange, leur corps est plein de poison et moi, je ne supporte pas. Mes humains à moi paillent leurs plantes fragiles, je m’occupe de nettoyer le terrain ailleurs. 
– Mes humains ne font  pas de feu dans leur jardin, car je suis parfois sous le tas de feuilles ou de branches. Je ne sais pas m’enfuir ! Et puis, ils savent que c’est 450 € d’amende en France, que ça pollue, et que ça fait plein de particules mauvaises pour les asthmatiques.
– Je suis protégé par la loi, on n’a pas le droit de me déplacer, ni de m’emprisonner ah, mais !
– J’évite les piscines, les bassins abrupts, les trous d’où je ne saurai pas remonter. Je peux m’accrocher à une petite pente, avec mes petites papattes, mais pas plus. L’autre jour, quelqu’un a dit que je grimpais aux arbres (!!!) ; ben non, je ne suis pas un écureuil.
– Je dors un peu l’hiver, mais je ne suis pas comme les ours, je sors faire pipi tous les 15 jours – 3 semaines, et là, je cherche à manger…
– Si vous voyez que je suis ramassé par des méchants qui veulent me cuire, il faut appeler les gendarmes, les services vétérinaires, une association, pour qu’on arrête de me prendre pour du truc grillé à apéro.

 

Sauvez-moi, protégez-moi !

Si je ne vais pas bien, si je suis orphelin ou blessé, appelez s’il vous plait une association de protection des hérissons où de gentils humains me chouchouteront, comme le font Anne, Emmanuelle, Sara et d’autres qui m’aiment vraiment beaucoup. Et on leur enverra un peu de sous pour qu’elles puissent me faire soigner, ça fera un peu moins d’impôts à payer. Il vaut donner un peu moins de sous aux élus et un peu plus à nous, les hérissons. Au moins, nous, on mange vos limaces ! 

Liens utiles

 

Quand elle ne se consacre pas à son jardin et aux hérissons, Catherine Delhom peint de superbes aquarelles. Vous pouvez découvrir son travail sur son site internet en cliquant ICI. 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

9 Réponses

  1. Marie

    J’ai un petit hérisson depuis au moins 2 mois dans mon jardin, il est marrant lorsque la nuit est tombée, il arrive sur la terrasse qui donne sur mon jardin, et là il sait que je lui met son repas ( patés pour chats et croquettes, pas n’importe lesquels Monsieur hérisson n’aime pas les croquettes rouge qui sont dans la marque friskies il les sort toutes hors de son assiette!! Je lui mets une assiette en plastique c’est plus pratique pour aller dedans manger..,et de l’eau , Je ne sais pas où il crèche, je lui ai fabriqué un abri au fond du jardin.. Dans notre lotissement nous avons beaucoup de hérissons,.. pas trop de circulation , pas trop d’accidents

    Répondre
  2. Sylviane

    Nous avons une maison pour hérisson dans le jardin et il y avait 3 pensionnaires.
    Actuellement, nous ne savons pas s’il sont encore tous là car comme il commence à faire plus froid et nous ne l’ouvrons plus pour ne pas les déranger. La nourriture mise à leur disposition sous abri est engloutie tous les jours.

    Répondre
  3. PORET

    CHEZ NOUS LES HERISSONS VIENNENT LA NUIT MANGER LES CROQUETTES DES CHATS ILS ONT DE L EAU A COTE

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Bonjour. Merci pour votre message. C’est exactement ce qu’il faut faire ! Bonne journée

      Répondre
  4. Jumel

    Bonjour
    La bêtise humaine ne fait pas grandir.
    Nous avons des hérissons dans notre jardin depuis 7 ans et que nous nourrissons avec des croquettes pour chatons un pur bonheur.
    Cordialement

    Répondre
  5. Catherine D

    Erratum:
    Que faire si on trouve un hérisson “en détresse”, sinon il ne faut pas y toucher…do not disturb !
    En détresse c’est à dire en plein soleil, blessés, avec des oeufs de mouche, bébés petits seuls affolés…
    Bcp de gens les prennent à tort, c’est strictement interdit ( jusqu’à 15.000 euros d’amende).
    Et surtout pas de lait de vache, ni de pain…

    Répondre
    • Radet-Mannerkorpi

      Croquettes pour chat et bol d’eau _ j’en ai déjà sauvé 4, chaque fois tombés dans des lieux d’où ils ne pouvaient s’échapper. Ils étaient couverts de tiques mais je n’ai pas réussi à les enlever, il y en avait trop…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.