Avec sa floraison parfumée et sa fructification remarquable, le Clerodendrum trichotomum mérite de trouver sa place dans une haie, en isolé même dans un petit jardin. Un arbuste facile à cultiver en toute région. 

On l’appelle aussi l’arbre du clergé

Allez, un peu d’étymologie… Clerodendrum est construit à partir de deux mots grecs. Klêros signifie clergé ou antérieurement “qui a tiré le bon lot”, un terme utilisé pour désigner ceux et celles qui ont choisi la “bonne” religion, les Chrétiens. Dendron, c’est l’arbre en grec. CQFD ! Le clérodendron, originaire du Sud-est asiatique, était autrefois utilisé par les prêtres sri-lankais et indiens lors des cérémonies religieuses. 

©seven75

Les atouts du clérondendron

  • Sa floraison tardive et généreuse : l’arbuste fleurit en août – septembre, prenant le relais d’autres floraisons estivales. Il produit des petites fleurs très parfumées, blanches, en étoiles, réunies en panicules pouvant atteindre 25 cm de diamètre. 
  • Sa fructification étonnante : les fleurs laissent place à des petits fruits gros comme des groseilles et qui ressemblent à des perles au milieu du calice rouge. Ils sont bleus, mais bleus comment ? Le nom d’arbre aux turquoises ne fait pas l’unanimité, certains parlent de bleu jade (comme Cédric Basset, dans son livre “Cultiver les plantes de Chine et du Japon”, éd. Ulmer), d’autres de bleu de Chine. À vous de voir !
  • Sa facilité d’utilisation : il convient à tous les jardins, petits ou grands. On peut l’installer en isolé, mais également dans une haie ce qui fera le bonheur des oiseaux, friands de ses fruits. 
  • Sa hauteur : comptez 3 à 4 m maximum sous nos latitudes. 
  • Sa résistance au froid (minimum – 15°C) et à la plupart des maladies. 
  • Sa croissance : rapide. 

Des inconvénients ?

  • Ses feuilles ne sentent pas bon quand on les froisse. Mais rien ni personne ne vous oblige à les tripoter !
  • Évitez de garer une voiture à l’automne sous sa ramure. Les fruits (non toxiques) tâchent. 

 

 

Nos conseils de culture

  • Exposition : soleil ou mi-ombre.
  • Sol : frais, drainant. Il apprécie peu les sols trop calcaires et, surtout, une terre imbibée d’eau en hiver (il n’aime même pas du tout, du tout).
  • S’il faut chaud et sec, arrosez-le régulièrement. Paillez son pied pour conserver un peu de fraîcheur et d’humidité.
  • Au printemps, apportez un peu de compost en surface. 
  • Taille : pas nécessaire sauf pour enlever des branches mortes ou moches et aérer le cœur de l’arbre. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.