Depuis presque 30 ans, le CCVS, Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées recense, évalue et labellise (ou pas !) des collections à vocation botanique, horticole et culturelle. De A comme Abies à Y comme Yucca. Cette année, 6 collections ont passé l’épreuve du comité scientifique avec succès et 3 autres ont pris du galon passant du statut “d’agréée” à “Nationale”. 

Les sapins de l’Arboretum de la Croix-Verte, à Bressuire

Depuis un peu plus 40 ans, Alain et Geneviève Sauvé constituent patiemment (mais sûrement !) leur collection d’Abies dans un parc de 15 ha dont 5 sont aménagés pour la visite. Après avoir fait leurs études d’ingénieurs des Eaux et forêts à l’Arboretum des Barres où ils ont révisé le catalogue des conifères, ils se sont lancés dans l’élaboration de leurs propres collections d’arbres et d’arbustes. Après les saules et les pins, leurs sapins (29 espèces représentées) ont été labellisés Collection Nationale. Parmi les sapins rares : Abies nebrodensis en voie de disparition dans le parc de l’Etna, en Sicile, et le sapin de Pardé (Abies pardei), originaire d’Afrique du Nord et considéré comme une espèce disparue dans son milieu d’origine. 

Arboretum de la Croix-Verte, Les Noues, Bressuire (Deux-Sèvres). Tél. : 05 49 72 35 62. Visite guidée de 3 h, le dimanche après-midi, d’avril à octobre. Adultes : 5 €. Enfants : 3 €. 

Les buis du Château de la Ballue, à Bazouges-la-Pérouse

Entre Bretagne et Normandie, à quelques kilomètres du Mont-Saint-Michel, la visite de ces jardins inspirés de l’Italie baroque s’impose pour tous les amateurs de buis. Taillés dans les jardins historiques ou laissés libres dans l’espace consacré à la collection botanique, ils en imposent. On en dénombre plus de 400 pour 78 espèces. Marie-Françoise Mathiot-Mathon : “L’essentiel de la collection fut installé dans un nouveau jardin créé spécialement pour elle, situé en contrebas du château (…) La zone est ombragée par de grands arbres, ce qui ne pouvait que plaire à nos buis et elle est en pente, ce qui a permis une disposition paysagère très esthétique”. 

Château de la Ballue, Bazouges-la Pérouse (Ille-et-Vilaine). Pour connaître les horaires d’ouverture, consultez le site ou appeler le 02 99 97 47 86.

 

Schizophragma hydrangeoides. ©C. Basset

Triple distinction pour Cédric Basset et la pépinière des Avettes, à La Genête

Ils ne font jamais les choses à moitié, Marion et Cédric Basset. Trois collections labellisées nationales d’un seul coup. Le résultat de 20 ans de recherches, de collectes de graines en Asie et de multiplication dans leur pépinière de Saône-et-Loire.

  • Schizophragmas. Ce sont des plantes à feuillage caduc de la famille des hortensias (on les appelle d’ailleurs les hortensias grimpants) qui fleurissent rose ou blanc en été et peuvent atteindre 10 m. La diversité des feuillages est tout à fait remarquable.
  • Hydrangéacées asiatiques. Dans cette famille, Cédric avoue un faible pour les Cardiandra, vivaces à installer à l’ombre ou à mi-ombre. Dans cette famille, on trouve aussi les Deinanthe
  • Lardizabalacées. Cette famille regroupe des lianes et des arbustes (Holboellia, Stauntonia…). Sa représentante la plus connue est sans conteste l’Akebia. Cédric aime particulièrement Akebia x pentaphylla ‘Pikapika’ (non, pas parce que c’est le cri de Pikachu mais parce que ça signifie “scintillement” en japonais !). Les jeunes feuilles naissent blanches puis verdissent. Et les fruits sont énormes.

Pépinière des Avettes, 378 Varennes, La Genête (Saône-et-Loire).

Pour consulter le catalogue, c’est PAR ICI !

Les sauges horticoles de Nexon

Cette commune du sud de la Haute-Vienne, où vivent 2 600 personnes, est un modèle du genre. La collection de sauges (plus de 70 espèces) est classée et présentée par origine géographique dans le Jardin des sens, situé dans le parc du château construit au XVIIe siècle et qui abrite aujourd’hui la mairie. Tout le monde peut venir y observer les plantes, saisir leur incroyable diversité, leur parfum aussi. Le parc est ouvert toute l’année. Le jardin a été réalisé pour être une passerelle entre les générations. On s’y promène dans un labyrinthe de bambous ; le jardin des bouquets sert à fleurir la maison de retraite toute proche. On peut aussi y voir une collection de noisetiers unique en son genre. 

Château, Place de l’Église, Nexon (Haute-Vienne)

De Collection agréée à nationale

Petite explication, car si on n’est pas spécialiste, on peut être vite paumé…  

  • Collection nationale CCVS (CN) : il s’agit d’une collection d’intérêt national qui a satisfait à des critères d’excellence lors de son évaluation. Elle doit notamment, par sa composition, être largement représentative du thème choisi.
     
  • Collection agréée CCVS (CA) : collection qui doit encore s’enrichir par rapport au thème choisi, ou dont certains éléments relatifs à son mode de culture, sa gestion ou sa pérennité sont encore insuffisants pour obtenir le label CN.

3 collections ont passé l’épreuve cette année :

Plus d’infos sur les collections sur le site du CCVS. Jetez aussi un œil sur la revue trimestrielle Hommes et Plantes qui présente des témoignages de scientifiques, de collectionneurs à travers des reportages en France et à l’étranger. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.