Balades en Suisse (2) l’arboretum du Vallon de l’Aubonne

Visite de l’arboretum du Vallon de l’Aubonne, sous le soleil…

© Hortus Focus

Un parc paysager de 130 hectares

… et au milieu coule une rivière, l’Aubonne. Unique en Suisse, par le nombre d’espèces et de variétés d’arbres et d’arbustes de tous les continents pouvant y être acclimatées.

La Suisse comme on l’imagine…

Certes, ça grimpe, mais quelle splendeur ! Des mamelons (dixit le guide), des creux, des chemins forestiers et des petites cabanes tout le long pour se reposer. Les expositions sont diversifiées et favorables à l’introduction d’un grand nombre d’espèces végétales.

Pin de Douglas ©Walter-Siegmund

Les reconstitutions de forêts du nord-ouest des États-Unis (Écotype Washinton-Orégon)

On y découvre des sapins nobles ou sapins de Vancouver – Abies procera –, des pins de Douglas bleus (Douglas des montagnes Rocheuses, pour les Américains) – Pseudotsuga menziesii – moins connus en France que le Douglas vert, la forme côtière de l’espèce.

Sapin noble ou sapin de Vancouver ©DR

Frêne de Lingelsh ©Σ64

Le pays du soleil levant n’est pas en reste avec de belles reproductions de forêts de sa zone tempérée froide.

Il s’agit essentiellement de la zone de la hêtraie du Japon central et des formations qui l’accompagnent, comme par exemple une forêt humide  (Pterocarya rhoifolia et  Cercidiphyllum japonicum, l’arbre au caramel) , une frênaie (Fraxinus spaethiana), quelques formations riches en résineux sur les secteurs les mieux drainés.

La collaboration entre les arboretums et jardins botaniques suisses et leurs homologues nippons s’intensifie, car les milieux sont en réalité très proches. Cela n’a rien d’évident, à première vue !

Fleur du faux magnolia de Kobé DR

L’étude de la migration des espèces facilite la compréhension du réchauffement climatique. D’ailleurs, l’arboretum possède déjà une espèce disparue de la nature au Japon, le faux magnolia de Kobé (Magnolia pseudokobus).

 

 

Les vergers d’autrefois © Hortus Focus

 

La montée est finalement récompensée, quand on arrive dans les “vergers d’autrefois” regroupant les anciennes variétés fruitières, les rosiers sauvages (églantiers).

Pour les puristes : vous pouvez télécharger à l’avance la liste exhaustive des collections et leurs coordonnées GPS : ICI. Un vrai jeu de piste !

 

 

© Arboretum DR

 

Enfin, pour les passionnés, il existe un Musée de l’outil et des métiers du bois et de la forêt qui restitue les gestes et techniques des artisans. L’Arboretum est gratuit et ouvert d’avril à octobre.

Arboretum du Vallon de l’Aubonne
Chemin de Plan 92 ● 1170 Aubonne
Tél. +41 21 808 51 83 ● contact@arboretum.ch
https://www.arboretum.ch/

 

Prochainement, la visite de la réserve naturelle des Tenasses et ses immenses prairies de narcisses. Vous allez adorer !

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial