Zhuang Hong Yi, peintre chinois et “écolo”

 

Pour la première fois depuis dix ans, le musée de la Tulipe Noire, à Lisse (tout près d’Amsterdam), offre une petite rétrospective des œuvres de Zhuang Hong Yi depuis 2003. Des abstractions lumineuses, inspirées par les champs de tulipes et engagées pour l’environnement. 

 

©Valérie Collet

Des champs de tulipes aux peintures…

À deux pas du fameux parc Keukenhof, non loin d’Amsterdam, voici de drôles d’œuvres qu’on hésite à qualifier de peintures ou de collages. Petites ou grandes, lumineuses, presque phosphorescentes, elles changent de couleur et d’apparence, selon que l’on se place face à elles, qu’on les regarde depuis la droite ou la gauche. Les contempler constitue une véritable expérience sensorielle. Elles rayonnent, fascinent… Mais sont-elles vraiment des abstractions ?

Leur créateur, l’artiste chinois Zhuang Hong Yi, les a réalisées à la suite de son premier voyage aux Pays-Bas, en 1992. De l’avion, il aurait vu l’immensité colorée des champs de tulipes en fleurs et aurait ressenti une grande émotion. « Ces fleurs montraient une telle abondance et une telle opulence que leur image a littéralement incendié mon esprit et changé le cours de mon destin artistique » confie-t-il.

Un artiste chinois, voyageur et “écolo”

Zhuang Hong Yi a étudié la peinture en Chine avant de finir ses études à la Minerva Academy of Art de Groningen. Depuis, il vit entre Londres et les Pays-Bas. Jour après jour, il peint des fleurs, des fleurs, des fleurs… presque religieusement. Le motif n’est pas étranger à sa culture. En Chine, ces fragiles végétaux sont le meilleur support pour exprimer les sentiments, les symboles et tout ce que l’on a à dire.  Et dans certains villages du Sichuan, région natale de l’artiste, il est de tradition pour le Nouvel An de réaliser des gravures sur bois sur le thème des fleurs.

Zhuang Hong Yi ©Hofa gallery

À travers ses oeuvres et leur préservation, Zhuang Hong Yi transmet des messages engagés et puissants. Ses Paysages et Parterres de fleurs qui mêlent papier, encre de Chine, peinture et colophane, ne supportent que l’air pur et ont pour rôle de tester la conscience écologique de l’être humain. Fragiles comme des êtres vivants, ils craignent la pollution et la poussière. Ainsi peuvent-ils être exposés sans trop de problèmes en Europe, devant au contraire être protégés par des vitrines de verre quand ils séjournent à Pékin! Certaines oeuvres utilisent beaucoup de déchets et de morceaux de plastique récupérés. “Quand elles sont décrites comme violentes, c’est parce que je représente tout le mal que la nature endure” explique-il.

©Valérie Collet

 

Changer l’humeur des gens…

Enfin, dans sa peinture, Zhuang Hong Yi est particulièrement attentif aux couleurs. Sous la Chine communiste, seuls le vert et le bleu foncé étaient autorisés ; le rose était interdit, car associé au capitalisme. Aussi, par sa palette éclatante, veut-il  transmettre de l’énergie positive, du bonheur et de la richesse (selon ses mots). Je veux que les gens apprécient l’exposition et qu’elle apporte de la couleur dans leur vie, dit-il. J’aime la connexion entre la nature et les saisons, et la façon dont elles changent l’humeur des gens.”

 

Exposition « Les couleurs du printemps » par Zhuang Hong Yi, au musée de la Tulipe noire, à Lisse (Pays-Bas),  jusqu’au 9 juin. On pourra aussi visiter les collections permanentes dédiées à l’histoire de la tulipe aux Pays-Bas (et se promener dans les champs de fleurs!). Renseignements ICI

 

Y aller: en train, 3 heures par le Thalys jusqu’à Amsterdam ou Schiphol puis poursuivre en train ou en voiture (quelques kilomètres).

Se loger et se restaurer : si vous passez par La Haye le Best Western**** (joli et confortable) et le Grand Cafe Victoria (bon et chaleureux).

Pour tout autre renseignement: Office national du tourisme des Pays-Bas

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial