Laurent Bourgeois cultive une belle collection d’armoises dans sa pépinière de la Drome. Ces vivaces ou arbrisseaux aromatiques qui adorent les terrains secs se plantent de préférence au printemps. Plantez l’armoise dans vos massifs, rocailles pour la beauté de son feuillage, mais également pour ses qualités en cuisine, comme l’explique Laurent.

Les armoises forment une très grande famille. Se ressemblent-elles toutes ?

Laurent Bourgeois - Hortus FocusLaurent Bourgeois : Le genre Artemisia comprend, en effet, de très nombreuses espèces. Certaines sont tapissantes, d’autres montent assez haut, elles sont faciles à marier au jardin. Mais toutes ou presque offrent des feuillages fins et très découpés, le plus souvent persistants. Du côté des couleurs, cela va du gris argenté au vert. Leur floraison n’a rien de remarquable. Toutes poussent en sol bien drainé, pauvre, voire caillouteux comme les lavandes.  Autre point commun : les feuilles développent une note d’amertume qui peut paraître désagréable au premier abord. Mais elle se révèle très intéressante en cuisine. Les grands chefs s’y intéressent de plus en plus, car ils aiment travailler ce goût subtil. 

Les armoises sont-elles faciles à cultiver ?

Oui. Ce sont des plantes qui poussent sans exigences particulières. On les arrose deux à trois fois après la plantation et, ensuite, on les oublie. Le seul impératif, c’est une taille, une fois par an, au printemps pour leur redonner une forme assez compacte. Comme chez les lavandes, la taille annuelle, à 20 – 30 cm du sol, empêche la formation du gros bois. 

Peut-on “récupérer” une armoise privée de taille pendant plusieurs années ?

Le résultat n’est pas garanti  ! Souvent, quand on taille une armoise ou une lavande qui a fait du gros bois, la plante ne repart pas. Mais cela vaut le coup d’essayer. Commencez par tailler de moitié votre plante. Si elle refait des branches, si elle fleurit, retaillez encore de moitié l’année suivante. 

armoise

Artemisia absinthium ©rbiedermann

Peut-on cultiver une armoise en pot ?

Oui, à condition de choisir un contenant adapté à la taille adulte de la plante. Les armoises étant peu gourmandes en eau, elles s’adaptent bien à la culture en pot. 

Comment multiplier les armoises ?

Mieux vaut ne pas les diviser, à l’exception de l’absinthe romaine (Artemisia pontica) qui produit plusieurs racines. Le plus simple, c’est de faire des boutures. 

Comment les utiliser en cuisine ?

Les feuilles se consomment plutôt cuites, mais on peut ajouter, par exemple, des feuilles d’aurone (Artemisia abrotanum) dans une salade. Quelques feuilles d’Artemisia cretacea sur de la viande, une grillade, c’est délicieux. Les feuilles séchées s’utilisent en infusions. 

As-tu une recette originale ?

Nous avons l’habitude, à la maison, d’ajouter à des sablés un peu d’armoise du Valais (Artemisia vallesiaca). La saveur est intéressante, très subtile. 

 

Le saviez-vous ?

estragon

Estragon ©redline96

  • L’aurone (Artemisia abrotanum) sert à confectionner la liqueur d’arquebuse, mais accompagne aussi bien les poissons.
  • Le génépi est courant dans les Alpes. C’est avec le génépi blanc (Artemisia umbelliformis) que l’on confectionne la liqueur de génépi.
  • Artemisia pontica, l’absinthe romaine, à petites feuilles très fines et ultra découpées, parfume de nombreuses liqueurs et notamment le vermouth. 
  • L’armoise du Valais (Artemisia vallesiaca) est parfaite en infusion. 
  • L’estragon est une armoise (Artemisia dracunculus). Pensez-y quand vous dégusterez une sauce béarnaise.
  • C’est avec Artemisia absinthium que l’on fabrique l’absinthe
  • La consommation d’armoise est formellement déconseillée aux femmes enceintes.
  • Des armoises font partie des 130 plantes utilisées pour confectionner la célèbre Chartreuse. 

 

Pépinière Arom’antique, Le vallon des senteurs, 275, Chemin la ville, 26750 Parnans. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial