Voilà un arbuste qui nous fait souvent rêver. Le laurier-rose (Nerium oleander) évoque tout à la fois la bordure atlantique, le Midi, la chaleur, le soleil, les festons colorés des oueds nord-africains, l’île grecque de Santorin, la Corse, etc. On peut aussi en profiter au nord de la Loire, mais c’est plus difficile, car c’est un frileux. 

haie de lauriers-roses - Hortus Focus

©gdmoonkiller

L’arbuste parfait là où il fait chaud

En fait, si l’on y réfléchit deux minutes, il n’y a pas grand-chose à dire sur Nerium oleander. C’est un festival de fleurs en été, une déco de terrasse à pas trop cher en pot, un excellent brise-vent grâce à ses tiges serrées, son feuillage coriace et persistant. S’y ajoute sur certaines variétés un peu de parfum. Il existe en variété naine ou haute. Il se bouture hyper facilement. Alors, il est où le défaut ? Ah oui… La rusticité ! En dessous de -5°C, c’est au revoir Balthazar ! 

Attention, plante toxique !

Toutes les parties du laurier-rose sont toxiques. Apprenez tôt aux petits à ne pas toucher la plante. On n’y touche pas, on ne teste pas le goût des feuilles. Même ingéré à faible dose, le laurier-rose est toxique. Les conséquences vont du vomissement aux troubles cardiaques. En cas d’ingestion ou de suspicion d’ingestion, contactez le centre antipoison ou les urgences. 

 

Laurier-rose, fiche de culture

  • Nom latin : Nerium oleander.
  • Sol : tout type de sol, drainant, riche, mais pas trop. 
  • Exposition : au soleil absolument.
  • Arrosage : en pleine terre, il peut apprendre à s’en passer. 
  • Culture en pot : arrosage indispensable, une à deux fois par semaine. L’arroser le rendra plus florifère. Vous pouvez aussi lui donner de l’engrais liquide une fois tous les 15 jours. 
  • Dimensions : 0,6 m pour les cultivars compacts jusqu’à 6 m si on laisse vivre le laurier-rose en haie. 
fumagine sur laurier-rose - Hortus Focus

©Sokolenko

  • Taille : à la sortie de l’hiver, réduisez les branches d’un tiers. Tous les ans, supprimez une vieille branche sur cinq. Si le gel ou le vent froid a endommagé le feuillage, soyez drastique, supprimez tout ce qui est moche et abimé. Il repartira. Pour cette opération, protégez vos yeux et vos mains. 
  • Ennemis : les cochenilles surtout. Et qui dit cochenilles dit miellat, fumagine et arbuste bien laid. En cas d’infestation, vaporiser du savon noir liquide (5 cuillères à soupe de savon pour 1 L d’eau tiède ou à température ambiante). 

 

Comment protéger le laurier-rose en hiver ?

Cette précaution s’impose partout où les gelées peuvent dépasser -5°C. En pleine terre, faites avec les moyens du bord : couche de feuilles, de paille au pied et voile d’hivernage pour les parties aériennes. Culture en pot : si le pot peut être déplacé, hivernez-le dans un local lumineux, réduisez les arrosages, vous le ressortirez au printemps. Si le pot est intransportable, entourez le contenant d’une bonne couche de papier bulle, et protégez le feuillage avec un voile d’hivernage

Quand et comment bouturer l’arbuste ?

Bouture laurier-rose - Hortus Focus

©beodra

Rien de plus simple ! Le laurier-rose se bouture dans l’eau au mois d’août.

  • Avec un sécateur désinfecté, coupez des extrémités de rameaux bien sains (une vingtaine de centimètres). Les coupes doivent être bien nettes.
  • Avec un couteau ou un greffoir, supprimez une partie des feuilles en partant du bas de la bouture. Gardez 5 ou 6 feuilles en haut.
  • Sur un récipient transparent (taille à adapter évidemment en fonction du nombre de boutures prélevées), installez un grillage à grosses mailles et glissez-y les boutures. Avant d’installer les boutures, placez dans le fond du récipient un petit morceau de charbon de bois.
  • Quand les boutures ont développé des racines, repiquez-les dans des pots individuels (terre de jardin additionnée d’un peu de sable ou terreau horticole). Attendez le printemps suivant pour les installer au jardin ou dans un pot sur la terrasse ou le balcon. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial