Dans son Jardin de Bésignoles, en Ardèche, Anthony Bazin a longtemps rêvé d’une serre, tout à la fois jardin d’hiver et pièce supplémentaire à vivre dans le prolongement de la maison. Le déclic ? Une verrière chinée avec sa compagne, Doriane. Elle accueille des plantes fragiles, mais également des végétaux plantés en pleine terre, au milieu du revêtement de briques.

Serre ancienne - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Collection Dyckia - Hortus Focus
 

Hortus Focus : pourquoi as-tu attendu des années avant de réaliser cette serre ?

Anthony Bazin : mon souci premier était de bien intégrer une serre dans la partie du jardin à l’arrière de la maison. Le jardin n’est pas très grand, je ne voulais pas une serre démesurément grande, et pas trop petite non plus. Elle est destinée à accueillir des plantes, mais également à s’y retrouver en famille pour un thé quand il ne fait pas encore assez chaud pour le prendre au jardin, ou pouvoir y trouver refuge, à la fin d’une soirée un peu fraîche. Comme nous adorons chiner avec Doriane, nous avons fini par trouver une verrière et imaginé le bâtiment qui pouvait aller avec.

Pots Anthony Bazin - Hortus FocusOn a l’impression que cette serre est là depuis toujours…

Tant mieux, c’est le résultat que nous espérions ! Pour la couleur des murs et des meubles qui s’y trouvent, nous avons beaucoup cherché, réfléchi avant de partir sur cette couleur un peu vert menthe qui intègre encore un peu plus la serre dans notre jardin. Nous avons chiné également tous les éléments de décoration, les pots qui se trouvent dans la serre. Et comme j’ai pris des cours de poteries, j’en ai mis également quelques-uns des miennes en scène.

 

 

Pourquoi avoir choisi de faire un sol en briques ?

Sol brique - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Il y a deux raisons. La première, c’est de garder un esprit un peu XIXe et les briques, que nous avons trouvées d’occasion ont bien trouvé leur place. Elles sont posées sur du sable ou de la terre. Cela me permet de les déplacer au fur et à mesure des besoins ou des envies. Certaines plantes sont en effet installées en pleine terre comme la fougère arborescente (Cyathea cooperii), un schefflera, des palmiers qui résistent à des températures entre 0 et – 2°C. Les briques sont bien pratiques pour créer des poches de plantation.

Dicksonia antartica en serre - Hortus Focus

Cyathea cooperi ©Isabelle Morand

 

 

 

Quelles autres plantes peut-on trouver dans cette serre ?

En hiver, elle protège tous les agrumes non ou faiblement rustiques, des cactées et des succulentes qui craignent le froid. Sur les étagères, vivent à demeure les Dyckia. Ces plantes appartiennent à la famille des Bromeliacées. J’aime beaucoup les feuillages, même s’ils sont un peu agressifs. Ils apportent du graphisme derrière la verrière. 

Vous pouvez suivre l’actualité du Jardin de Bésignoles sur sa page Facebook

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial