Ils adorent crapahuter sur les murs où ils s’accrochent grâce à leurs petits crampons. Les hortensias grimpants sont des arbustes faciles à vivre à condition de les installer à l’ombre ou à la mi-ombre. Il existe plusieurs espèces de ces Hydrangea. À vous de bien choisir la mieux adaptée à votre jardin. 

Hydrangea seemanii - Hortus Focus

©Isabelle Morand / Jardin de Basroger

À feuillage persistant

On ne dirait pas vraiment un hydrangéa, et pourtant il appartient bien à ce genre. Hydrangea seemanii fleurit en fin de printemps, début d’été. Les fleurs plates peuvent mesurer 20 cm de diamètre. Elles se composent de fleurs fertiles qui produisent des fruits minuscules et, sur le pourtour, de 4 sépales. C’est un arbuste originaire des montagnes mexicaines, donc bien rustique chez nous. Il atteint facilement 5 m, mais peut encore grimper plus haut. Ne vous inquiétez pas si votre hydrangéa met du temps à démarrer, c’est normal. C’est une plante peu poussante au départ, elle se rattrape ensuite. 

Hydrangea petiolaris - Hortus Focus

©Isabelle Morand / Le jardin du Presbytère

À feuillage caduc et fleurs en plateau

Les fleurs d’Hydrangea anomala ssp petiolaris ressemblent à celles de H. seemanii : blanches mais elles forment plutôt des plateaux. Le feuillage, caduc, est beaucoup plus rond. Il passe au doré à l’automne. Il fleurit vers mai-juin et grimpe jusqu’à 4 à 5 m de haut. Le bois est brun-rouge, et noueux. Son plus : les fleurs sont parfumées. 

 

 

 

 

Les schizophragmas, de beaux cousins

Un nom bien compliqué pour une plante toute simple et vraiment superbe. La fleur présente des fleurs fertiles et de jolies bractées ovales, pointues, retombantes. Bref, elle se voit mieux que celle de ses cousines. 

  • Schizophragma hydrangeoides : le plus commun des “schizos”, avec une fleur blanche et un feuillage un peu rouge. 
  • La variété ‘Rose Sensation’ apporte un peu de couleur dans cet univers tout blanc. On a enfin des couleurs sur un hortensia grimpant. C’est un rose clair, certes, mais ça nous change !
  • S. koreana : son feuillage est dentelé. Il fleurit en juin-juillet. 
Hydrangea grimpant - Hortus Focus

©Factoryth

Hortensias grimpants, nos conseils de culture

  • Plantez-les dans un sol frais, humifère, pas trop lourd.
  • Si vous les achetez en pot, vous pouvez les planter à longueur d’année. 
  • Une plantation dans un gros bac est possible, car les hydrangéas grimpants n’ont pas de très grosses racines. Prévoyez au minimum un contenant de 50 cm x 50 cm. Pensez qu’une fois que votre hortensia sera accroché au mur, il sera impossible de le rempoter ! Il faudra surfacer régulièrement et lui apporter de l’engrais liquide. 
  • Si votre hydrangéa semble végéter, pas de panique ! Caduc ou persistant, il a besoin de 2 ans pour bien s’enraciner et commencer à pousser beaucoup. La troisième année, il commencera à fleurir. 
  • Pour habiller son pied, installez des plantes à floraison décalée : hostas, heuchères, anémones… des plantes aux racines superficielles qui ne concurrenceront pas celles de l’hydrangéa. 
  • Vous pouvez les tailler sans problème, dès qu’ils atteignent le toit, les gouttières. 

 

Merci à Muriel Labbé de la pépinière Côte Sud des Landes. Pour en savoir sur la pépinière, c’est PAR ICI ! 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial