Dans la forêt des Cèdres du petit Luberon

Forêt des Cèdres du Petit Luberon
Isabelle Morand

Dans le Vaucluse, la forêt des Cèdres du petit Luberon est une très belle surprise. Sur 250 hectares, non loin de Bonnieux et de Lourmarin, poussent de nombreux cèdres de l’Atlas, des buis étonnamment en forme, des orchidées sauvages, des genévriers, des érables de Montpellier. Selon votre forme, vous pouvez choisir la longueur de la balade ou parcourir la forêt à vélo. Il existe un parcours accessible aux jeunes enfants et même aux poussettes. À inscrire sur l’agenda de vos vacances en Provence.

Quelques espèces présentes

Chêne pubescent (Quercus pubescens)

On l’appelle aussi le chêne blanc, car les bourgeons et les jeunes pousses sont tomenteux. En revanche, son écorce est sombre. Sa croissance est très lente. À l’âge adulte, il mesure entre 8 et 15 m de haut et s’étale au fil des ans.

chêne blanc
Quercus pubescent ©Isabelle Morand
Érable de Montpellier
©Isabelle Morand

 

 

Érable de Montpellier (Acer monspessulanum)

Haut en moyenne de 5 à 6 m à l’âge adulte, il croît bien en sol calcaire, sec, pauvre. Le feuillage est d’un joli vert, à trois lobes. Il jaunit et rougit à l’automne. Comme il n’est pas bien grand, on peut le planter en haie, au sud de la Loire.

 

 

Chêne vert (Quercus ilex)

Le chêne des garrigues. Il peut devenir très grand, entre 20 et 30 m. Il aime le sec, donc le Midi, la Corse, mais peut s’adapter à d’autres milieux, mais pas dans le Nord ou le grand Est. On en trouve beaucoup sur les causses, notamment dans le Lot.

Quercus ilex
©Isabelle Morand
Juniperus phoenica
©Isabelle Morand

 

 

 

Genévrier de Phénicie (Juniperus phoenica)

Autre plante emblématique des garrigues. Ses feuilles ne sont pas épineuses. Attention avec les enfants : ses baies sont toxiques.

Chèvrefeuille d’Étrurie (Lonicera etrusca)

Également nommé chèvrefeuille de Toscane, il fleurit bien en mai, juin, juillet puis produit quelques fleurs pendant l’été. Les fleurs roses, jaunes et blanches sont parfumées (senteur de miel).

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Forêt des Cèdres du Petit Luberon, les parcours possibles

  • Le Chemin des cèdres : balade sympa à faire avec des enfants, y compris les plus petits en poussette. Comptez 30 min sans vous presser. Ce parcours est également labellisé “Tourisme handicap”.
  • Le Sentier du Portalas : sur ce parcours-là, pas de poussette, car on descend dans le vallon avant de remonter sur le plateau. Jolie balade de 3 km en pleine nature, possible avec des enfants qui marchent bien. Comptez 1 h 30 environ, plus avec des petits. S’achève sur une partie de route goudronnée (pas de voiture !) parfaite pour récupérer de la promenade.
  • Pour les randonneurs : il existe de très nombreux sentiers qui rejoignent les villages alentour. N’oubliez pas de partir avec une carte IGN !
  • À vélo : la route des Crêtes, 18 km sans difficulté.

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Forêt des Cèdres du Petit Luberon
Share via
Copy link
Powered by Social Snap