Comment vieillir vos pots de fleurs

Jardinière
©Sebastien Clozel

Vous n’êtes jamais content !

Quand vos pots de fleurs en terre sont blancs, moches, couverts de calcaire, vous les brossez pour qu’ils retrouvent leur jeunesse d’antan et lorsqu’ils sont tout neufs, vous voulez fissa les patiner. Vous n’êtes pas raisonnable !

Pot de fleur
©Rocter

Les pots de fleurs en terre cuite (Terracota) s’assombrissent naturellement en vieillissant. De plus, un étrange dépôt blanc apparait. Il s’agit de calcaire (de chaux) provenant de l’eau d’arrosage et des minéraux contenus dans la terre et les engrais, qui migrent vers l’extérieur de la paroi perméable et s’y déposent. Le phénomène est connu, il s’appelle efflorescence.

Les pots prennent ensuite un effet verdâtre composé d’algues ou de mousse du plus bel effet.

Vive le Vintage !

Certes, vous chinez tous les vieux pots de fleurs que vous trouvez, mais, hélas, en boutique, les pots sont neufs, trop neufs…

Vive la patine !

Heureusement, pour calmer votre impatience, il existe des techniques (devrions-nous écrire des recettes) pour dégrader plus rapidement vos pots.

Pot de fleur avec mousse
©Surasak
Pot de fleur
©Studio-Light-and-Shade
Texture de pot de fleur
©palliki

Fabriquer sa mousse

“Pot neuf qui roule n’amasse pas mousse”, comme aimait à le rappeler, Keith Richards. Si le pot est neuf, commencez par le tremper dans l’eau pour l’hydrater. Si vous avez déjà installé une plante, rien de grave. Arrosez-le abondamment.

Coupez de la mousse que vous trouverez sur des murs, des arbres et même dans l’herbe. Rincez-la pour éliminer la terre et les impuretés. Faites-la sécher à l’air libre pendant 2-3 jours. Hache-la finement. Réservez.

Les mousses se développent dans un milieu acide et humide, et à l’abri du soleil. Pour le créer, vous utiliserez des produits à base d’acide lactique.

Notre recette fétiche

Mélangez
– 1 tasse de farine (ou de crème fraîche ou de fromage blanc)
– 1 yaourt
– 2 sachets de levure
– 2 cuillérées à soupe de sucre en poudre
– 2 tasses de mousse hachée.

Placez le mélange au soleil. Au bout de quelques jours, quand l’odeur est franchement désagréable, c’est prêt ! Badigeonnez généreusement la surface du pot. Vous n’êtes pas obligé d’en couvrir la totalité et pouvez donner libre cours à votre imagination.

Enveloppez le pot de fleurs avec du film plastique (pas très écolo, mais efficace. On peut s’en passer. Ce sera alors plus long.) Placez-le à l’ombre et à l’abri du vent. Après 15 jours, de la moisissure apparaîtra, et après 8 semaines, la surface sera recouverte de mousse verte pelucheuse, donnant au produit un aspect parfaitement négligé…

Vous pouvez aussi recouvrir des pierres, des murets, des pavés, des sculptures de jardin et d’autres petites formes architecturales en pierre et en béton, et même des souches d’arbres.

Visage de statue avec de la mousse
©Peter Lee
Vous pouvez aussi recouvrir des pierres, des murets, des pavés, des sculptures de jardin et d'autres petites formes architecturales en pierre et en béton, et même des souches d'arbres.
©runamock

D’autres méthodes sont possibles.

L’utilisation d’engrais (bio) très concentrés avec un peu d’eau, en bouchant le fond du pot (pas pratique… Essayez avec de la cire de bougie). Laissez agir quelques semaines. Les sels vont peu à peu imprégner le pot. Une eau calcaire sera plus efficace.

Frottez vos pots de fleurs avec une boue argileuse humide. Placez le pot à l’ombre pendant au moins un mois. La boue va « tacher » le pot. Brossez ensuite le pot pour créer une surface plus ou moins « matiérée »…

Et plus simplement, immergez le pot dans une bassine au soleil. Ajoutez des plantes et des feuilles. Laissez pourrir gentiment. Pensez à compléter le niveau d’eau régulièrement.

Nous avons trouvé une autre recette, mais nous ne l’avons pas encore testée. Nous attendons toujours le cheval… Nous vous la livrons (sans garantie) : hachez du persil et du yaourt que vous mélangerez avec du crottin de cheval. Faites une pâte légèrement humide. Badigeonnez les pots de fleurs. Attendez et racontez-nous…

En conclusion, chaque technique pour vieillir vos pots de fleurs donne des résultats différents. Vous pouvez les additionner pour modifier et/ou augmenter les effets. En inventer de nouvelles ! Sans oublier d’utiliser les produits laitiers (gras et périmés, si possible). Bref, c’est de l’art-isanal.

Laissez donc parler le Van Gogh des pots de fleurs qui sommeille en vous !

Les tournesols de Van Gogh

Notre recette de peinture à la mousse. Pour petits et grands !

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Jardinière
Share via
Copy link
Powered by Social Snap