Tout sur… la lampourde (Acaena)

lampourde
Isabelle Morand (Hydrangea 'Stargazer')

J’aime beaucoup les Acaena. Une plante couvre-sol pas assez utilisée, je trouve. Alors pour vous convaincre d’utiliser cette plante surnommée lampourde, voici quelques espèces performantes et quelques variétés intéressantes.

Ça vient d’où la lampourde ?

La plupart des espèces poussent à l’état naturel en Nouvelle-Zélande, au Chili. Il existe plusieurs espèces de cet excellent rase-motte (environ 10 cm – 15 cm de haut).

10 raisons d’adopter l’acaéna

Feuillage persistant, qui fait un peu penser à celui de la petite pimprenelle.

Couvre-sol robuste, capable de couvrir rapidement une petite surface.

Les mauvaises herbes ont du mal à s’installer là où il est planté.

Sa compacité.

Son allure de coussin. 

Les petits fruits qui suivent la floraison très discrète sont plumeux, originaux, vraiment mignons… mais ils s’accrochent aussi facilement aux vêtements. 

Il préfère la mi-ombre, mais peut supporter le soleil. 

lampourde à petites feuilles
©Salicyna

Il peut même bien pousser entre des dalles ou des pas japonais à mi-ombre de préférence.

Une fois bien installée, cette petite vivace peut supporter de courtes périodes de sécheresse (même si elle préfère de loin les terrains un peu frais).

On peut facilement marier les espèces d’Acaena pour créer des tapis encore plus originaux. Si vous voulez les limiter, tirez sur ce qui vous gêne ou délogez les importuns avec une fourche-bêche.

Les espèces les plus courantes

L’acaéna à petites feuilles

Feuillage vert-bronze, persistant sous climat doux. La floraison de A. microphylla est estivale, elle attire les pollinisateurs. Les fruits sont roses, hérissés de petits piquants qui s’amusent à s’accrocher un peu partout sur les vêtements. À installer comme toutes les autres espèces décrites ici dans un sol bien drainé. 

Mon chouchou : Acaena inermis ‘Purpurea’

J’adore son feuillage pourpre nuancé d’un peu de bronze. Autre avantage : cette lambourde supporte mieux le soleil que bon nombre d’autres espèces, mais j’ai remarqué que la mi-ombre lui convenait quand même mieux au teint. C’est une excellente plante pour créer du lien dans un massif ou garnir le pied d’un arbre ou d’un arbuste. J’aime beaucoup voir dans le jardin les gouttes de rosée perler sur son feuillage…

lambourde
A. inermes 'Purpurea' ©Isabelle Morand

Lampourde de Buchanan (A.buchananii)

Le feuillage est vert moyen, persistant. Les akènes vont plutôt jaunes, avec un peu de vert et de rouge. 

Feuillage bleu 

La variété ‘Blue Haze’ est une petite merveille avec ses feuilles bleu-gris et ses akènes rouges cuivrés qui suivent des fleurs violettes. 

Lampourde de Magellan

Acaena magellanica. Feuillage persistant vert, à peine bleuté et qui prend quelques teintes bronze en automne. Akènes rougeâtres.

Lampourde de Magellan
©El Grafo

‘Kupferteppich’

Cette variété d’acaéna à petites feuilles est également une valeur sûre avec son feuillage bronze et ses fruits rouge plutôt vif. 

Acaena – Fiche de culture

  • Famille : Rosacées (eh oui !)
  • Type : vivace à feuillage persistant.
  • Expo : idéalement à mi-ombre, mais peut supporter le soleil et de courts épisodes de sécheresse (faut pas que cela dure trop longtemps non plus).
  • Sol : peu importe, mais bien drainé. 
  • Plantation : automne ou printemps.
  • Engrais : non.
  • Multiplication : division de souche, prélèvement d’éclats à offrir ou replanter sans tarder. 
  • Culture en pot ? Pourquoi pas, mais il faudra surveiller les arrosages. 
acaena ovalifolia
© Frank Vincentz
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap